Beauté Andalouse, 2nde rencontre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Beauté Andalouse, 2nde rencontreHistoire vraie que j’ai pu vivre l’été 2014 :Ma première rencontre avec ma belle Andalouse remontait désormais à plusieurs mois, j’étais étonnement sans nouvelles d’elle depuis l’été dernier malgré que nous nous étions promis de nous revoir vite.Au printemps suivant je reçu un sms m’informant qu’elle était de retour sur Bruxelles et qu’elle était impatiente de me revoir, ravi d’avoir de ses nouvelles je m’empressais de lui répondre, mon épouse s’absentant quelques semaines plus tard je n’avais qu’à patienter peu pour pouvoir m’évader pour passer un autre moment chaud au côté de Sara!Fin mai, ma femme était partie pour deux semaines rendre visite à sa famille, ça y est je vais revoir Sara! Après quelques échanges de sms et coup de fils nous nous organisions pour nous voir un lundi en cette fin mai 2014.Le jour J ayant 1h de route pour me rendre sur Bruxelles je lui envoie un message pour qu’elle me confirme si toujours ok pour passer la voir vers 21h, et à nouveau silence de sa part, moi qui étais déjà tout excité de la revoir voilà qu’elle ne montre à nouveau plus de signes de vie…Ce n’est qu’en fin d’après-midi qu’elle pu me répondre, s’excusant car son petit ami du moment avait organisé une soirée à l’improviste et elle n’avait pu s’y soustraire.Quelle déception, près de 10 mois sans la voir et voilà que notre RDV coquin était annulé!Heureusement je fus très rapidement rassuré quand dès le lendemain matin elle me recontacta me proposant de passer la voir le soir même, la déception de la veille vite effacée je commençais déjà à me remémorer notre chaude rencontre de l’an dernier. L’érotisme de mon couple étant toujours à un niveau proche du néant je n’avais pas vécu d’autres aventures de la sorte depuis notre dernier RDV, vous imaginez donc facilement dans quel état d’excitation je me trouvais…Pour me chauffer un peu plus (comme si c’était nécessaire !), tout au long de la journée elle m’envoyait des sms explicites, me disant qu’elle avait faim de sexe, qu’elle espérait que j’étais en forme car elle avait très envie de ma queue.J’ai du passer une bonne partie de ma journée au bureau avec une forte érection à en devenir presque douloureuse, il a été difficile ce jour là de me concentrer sur mon activité professionnelle tout en essayant de cacher la bosse formée par mon sexe dans mon pantalon de toile.La soirée arrivait, après m’être douché et rasé de près je filais en direction de Bruxelles, avec le sentiment étrange de revivre la même soirée que l’an dernier lorsque je me dirigeais pour la première fois chez Sara, sauf que cette fois-ci je savais ce qui m’attendais, et je savais que je ne serai pas déçu! Ma question était plutôt comment monter encore d’un cran l’érotisme de cette 1ère rencontre? Je comptais bien sur elle pour s’en charger!Une heure plus tard j’arrivais chez elle, ce n’était plus le même appartement, elle venait de déménager en plein centre de la capitale Belge dan une rue plus calme que son logement précédent.Je sonnais, attendais quelques instants qui paraissaient une éternité jusqu’à ce que j’entende la serrure s’activer et la porte s’ouvrir, elle glissa sa tête dans l’entrebâillement de la porte avec un sourire radieux, elle était toujours aussi belle, j’entre alors et referme la porte derrière moi, je me trouve alors dans un long couloir pavé de pierre bleue au mur de briques anciennes sablées, des éclairages dans le sol ponctuent d’une belle lumière d’ambiance la scène, Sara est face à moi, et après m’avoir déposé un léger baiser sur le coin de la bouche elle passe de suite à la vitesse supérieure, elle colle alors ses douces et chaudes lèvres sur les miennes et m’offre sa langue en jouant avec la mienne, elle enroule ses bras autour de mon cou et moi autour de sa fine taille, descendant les mains sur ses jolies petites fesses fermes et rebondies.Elle s’arrête de m’embrasser, me prend par la main comme pour me montrer le chemin et cours devant moi vers le fond du couloir, il est long, une vingtaine de mètre, l’ambiance est toujours sombre, la lumière tamisée provenant du sol éclaire délicatement les longues jambes de Sara qui est habillée d’un slim noir qui met ses petites fesses en valeur, d’autant plus qu’elle les remuent volontairement devant mon regard amusé.Nous entrons dans son appartement, claquons la porte derrière nous, et dans la seconde qui suit elle se jette sur moi, me dévorant littéralement, ses mains caressant mon visage descendent très vite vers ma boucle de ceinture qu’elle s’empresse d’ouvrir, elle arrache quasiment ma chemise et la jette au sol, mon pantalon se retrouve très vite à mes pieds.Je n’ai même pas eu le temps de commencer à la déshabiller, güvenilir bahis trop occuper échanger des baisers fougueux et caresser ses fesses, son dos et ses petits seins à travers son fin chemisier noir.La soirée démarre très bien, conforme à mes attentes, je savais qu’elle serait capable d’encore augmenter l’érotisme entre nous.Nous avancions de quelques mètres et à mon tour je la déshabillais, le tout sans quitter ses lèvres brulantes de désir, je la provoquais et cessant de l’embrasser quelques secondes, prenait du recul lorsqu’elle tentait de s’approcher pour prendre ma bouche, me jetant la seconde suivante à nouveau sur ses lèvres la collant contre moi.Une fois son pantalon et son chemisier enlevés je découvrais une très belle lingerie en dentelle noire laissant apparaître en transparence l’aréole de ses seins qui pointaient.Je passais et repassais mes mains sur ses fesses me délectant de la douceur de sa peau, embrassant son cou, ses épaules je m’enivrais de son parfum qui ne faisait qu’augmenter mon désir.Ses mains caressaient à travers mon boxer ma verge tendue, mon érection était vive mais cette fois je n’aurai pas à la cacher!Alors que je parcourais chaque détail de son corps de mes mains et que nos langues s’emmêlaient elle me dit d’attendre un instant, ce que je fis bien sur, comment refuser quoi que ce soit à cette divine créature?Alors qu’à ma surprise elle se mit à déplacer la table basse se trouvant au milieu du séjour pour y mettre à la même place un confortable fauteuil certainement chiné chez un antiquaire, je découvrais le lieu de lequel je me trouvais, l’appartement était étroit et en longueur, au fond se trouvait le salon, disposé devant une grande fenêtre ancienne habillée de longs et légers voilages entrouverts qui s’agitaient doucement la fenêtre étant ouverte en cette belle soirée de printemps.Contrairement à son autre logement, la rue était calme et en face se trouvaient les fenêtres d’un bel hôtel, les locataires de ses chambres avaient ainsi une pleine vue sur l’appartement de Sara.Alors que je finissais de découvrir les lieux de visu, Sara m’invitait à m’asseoir sur le fauteuil au milieu du salon, me demandant un dernier instant elle s’afféra dans une malle située dans un coin de la pièce pour en sortir un sex toy rose fuchsia.Elle se plaça alors face à moi, s’agenouilla, mis ses mains sur ma taille pour descendre mon boxer et dégager de l’étroit tissu mon sexe tendu. Alors qu’elle commençait à titiller du bout de la langue mon gland devenu rouge vif de par le désir qu’elle provoquait en moi, elle glissa sa main droite entre ses jambes, alluma son vibro, et sa bouche commença à descendre le long de ma verge, quelle délicieuse sensation que cette chaleur humide autour de mon membre!Pendant ce temps je passais mes mains dans ses longs cheveux d’un brun sombre et incroyablement doux.Tout en me suçant avec délectation elle agitait son vibro sur son sexe, cela lui provoquait des spasmes mais elle ne lâchait pas mon sexe de sa bouche pour autant, bien au contraire, elle me dévorait littéralement, tantôt sa langue parcourait délicatement ma hampe, tantôt elle s’appliquait à avaler mon sexe de belle taille à lui faire toucher ses amygdales.Pendant ce temps je passais mes mains dans ses longs cheveux d’un brun sombre et incroyablement doux.Elle jouis ainsi trois fois d’affilé mais sans jamais renoncer à me sucer la tige, elle semblait affamée, je me faisais un vrai plaisir à la nourrir de mon bâton de chair!Un dernier orgasme finit par avoir raison de son travail appliqué, elle m’embrassa me faisant gouter le parfum de mon sexe, tout en me branlant délicatement comme pour faire retomber la pression de cette fellation appliquée.Elle se releva pour s’allonger dans le canapé situé juste à côté, c’était à mon tour de lui offrir un traitement de faveur, d’autant plus que j’adore déguster longuement et délicatement le sexe de mes partenaires.Après l’avoir encore embrassé, je descendais doucement vers ses épaules, ses petits pointaient fortement, je roulais alors ses tétons entre mes doigts tout en les sollicitant du bout de la langue, à écouter ses gémissements elle semblait très sensible à cette caresse, je m’ y appliquais alors quelques instants avant de descendre plus bas.Elle écartait les jambes comme pour m’inviter à la déguster, après avoir déposer de légers baisers sur ses cuisses je remontais sur son sexe délicatement épilé ne laissant apparaître qu’une fine ligne de poils sur son mont de vénus. J’écartais délicatement ses lèvres afin de dégager son bouton de plaisir pour le titiller de la pointe de la langue, alternant petit coup de langue et souffle délicat pour faire monter crescendo le türkçe bahis plaisir, son sexe s’humidifiait de plus en plus et je dégustais ce doux parfum que j’affectionne particulièrement.Aux gémissements qu’elle faisait, je pouvais deviner qu’elle appréciait le traitement, je glissais alors un doigt puis deux dans son sexe brulant, de l’autre main je jouais avec ses tétons, très sensible de ce côté là, elle encourageait mes caresses accompagnant mes gestes de sa main, si bien que rapidement je me chargeais de ses pointes érectiles en les pinçant avec les 2 mains, pendant que je m’affairais à parcourir l’entièreté de son sexe de ma langue, elle fut frappée d’un orgasme violent, suivi quelques instants plus tard d’un second.Je n’avais que très rarement vu de femmes jouissant si facilement et aussi souvent, quel plaisir pour un homme de sentir le plaisir envahir sa partenaire, sentir ses muscles se contracter et voir son regard se perdre et haleter!Après ces vagues de plaisir intense elle avança son bassin sur le rebord du canapé m’invitant à introduire ma verge dans son antre brulante de désir, je m’exécutais sans avoir à me faire prier, j’insérais ainsi ma queue petit à petit dans ses entrailles pour savourer chaque instant de la pénétration. Je sentais son sexe se serrer autour du mien me laissant peu à peu plus de place pour profiter pleinement du moment.Une fois bien au fond de sa petite chatte je me retirais rapidement pour y replonger de plus belle, répétant le mouvement une dizaine de fois, cela lui provoquait des spasmes et je la sentais prête à s’envoler à nouveau.Elle se mit à crier « follame, asi fuerte sin parar ! » (Baise moi fort, comme ça sans t’arrêter), j’accélérais le geste et durant plusieurs minutes je la pilonnais ainsi, ses gémissements étaient devenus des cris, je relevais alors ses jambes pour les poser sur mes épaules, favorisant de la sorte une pénétration encore plus profonde, mes 20cm disparaissaient totalement dans son fourreau de chair brulant et j’y restais quelques secondes sans bouger, savourant les contractions de ses muscles sur ma verge.Quelles sensations exquises que de baiser avec cette superbe femme, je pourrais passer des jours à lui faire l’amour!Souhaitant la laisser reprendre un peu ses esprits je me retirais pour m’asseoir sur le canapé à ses côtés. Nous échangeâmes quelques chauds baisers et entremêlions nos langues une fois de plus je senti sa main me masturber doucement alors que je maintenais sa nuque de mes mains pour dévorer sa bouche.Sans que je n’ai à lui indiquer mon envie elle se baissa pour prendre d’une traite mon sexe en bouche, rester ainsi quelques secondes et quasiment s’étouffer de mon chibre. En se relevant des filets de bave liaient sa bouche à mon membre, elle me regarda avec se sourire qui veut en dire temps, avant de recommencer à plusieurs reprises le même geste, mon dieu ce que c’était divin !!!!Elle pris alors un rythme plus « tranquille » parcourant de sa langue ma hampe, elle se mit à me dévorer les couilles, les insérant presque entièrement dans sa bouche baveuse, j’adore qu’on me lèche les boules, et la miss et plutôt douée dans cette pratique, en même temps jusqu’à maintenant elle semble douée pour beaucoup de choses au lit…Pendant qu’elle continuait à me prodiguer cette splendide fellation je ne pouvais rester les mains inoccupées, alors qu’une main caressait sa nuque imprégnant le mouvement de l’autre je caressais son dos jusqu’à arriver à ses deux superbes fesses que je me lassais pas de palper, malaxer, fesser plus ou moins fortement.Je passais mes doigts sur ses lèvres gonflées de désir, son sexe était littéralement détrempé, sa mouille dégoulinait sur ses cuisses et finissait sur le canapé qui allait se souvenir tout comme moi de cette soirée.Je la relevais désirant à nouveau sentir la chaleur de son sexe sur le mien et le fait de voir ses fesses ainsi positionnées me donner envie de la prendre en levrette.Un instant plus tard c’était chose faite, toujours agenouillée sur le canapé elle avait les coudes sur le dossier et la tête contre le mur, je me présentais devant cette fente à plaisir pour m’y plonger à nouveau, elle exprima très rapidement le rythme soutenu qu’elle souhaitait en m’ordonnant de la baiser fort, encore et encore, plus vite, que ma queue était un régal, qu’elle voulait que je lui brise la chatte.Ce qui pour les hispanophones donnait à peu près ça : «Follame ! Que no te pares, asi mas fuerte, dame tu polla, rompeme el coño » Je m’exécutais donc au désir de la belle (vous auriez sans doute fait la même chose que moi, non ?)Elle plongea alors sa tête dans le dossier du canapé, ce qui étouffait ses cris, son corps se contracta, et güvenilir bahis siteleri elle se mis à trembler un criant un grand SIIIIIIIII (Ouiiiiiii !!!!)Je gardais mes mains agrippées fermement sur ses hanches et augmenta encore le rythme tellement cela m’excitait de la voir ainsi, pourtant malgré l’excitation je n’arrivais toujours pas à mon propre orgasme mais cela m’importait peu, je voulais la faire jouir encore et encore, l’épuiser de plaisir, faire en sorte qu’elle se souvienne de cette soirée tout comme moi.Après quelques mouvements de reins de plus je la laissais revenir à elle, lui embrassant le dos, le cou avant de me retirer.Epuisé également par cette cavalcade digne d’un bon farwest je me couchais sur le dos dans le canapé.Elle me rejoint et posa sa tête sur mon épaule, un bras sur mon torse, et me caressa délicatement, cette fille est géniale elle passe de la folle de sexe à la petite amie câline et douce, pourquoi ne l’ai je pas connue avant de me marier ??? Tout en me caressant en douceur, elle se rapprocha de mon oreille pour me susurrer qu’elle voulait tout mon sperme dans sa bouche, sur son visage et qu’elle ne me laisserait pas repartir sans qu’elle ait eu sa récompense, la Sara bête de sexe ne s’était absentée que quelques instants.Elle se releva pour se positionner en 69, le laissant cette vue superbe sur ses fesses parfaites et sa petite chatte. Alors que je contemplais la vue qui m’était offerte je sentis ses lèvres se poser sur mon gland, elle couvrit de doux baisers mon membre qui était au meilleur de sa forme, joua avec le méat de la pointe de sa langue me déclenchant des frissons de plaisir.L’instant qui suivait je sentais mon sexe entouré de la douche chaleur de sa bouche, sa langue tentant de s’enrouler autour pendant qu’avec sa main droite elle caressait mes bourses.Comme précédemment elle accéléra rapidement le rythme pour avaler dans son entièreté mon bâton de chair, je sentais littéralement mon sexe aspiré par sa bouche, elle saisit la base de mon sexe de son autre main comme pour mieux maitriser cette pipe et commença et me branler pendant qu’elle continuait à dévorer de sa langue ma tige.Son habileté à me sucer fit que je ne pu résister longtemps à lui décharger mon sperme chaud alors qu’elle agitait ma queue devant son visage bouche ouverte. Pendant ce temps je laissais le délicieux met qui m’était offert pour planter mes mains sur ses fesses maintenant fermement ouverte, me laissant une vue extraordinaire sur ses orifices lubrifiés de ma salive. S’étant assuré qu’elle avait obtenu les dernières gouttes de ma liqueur elle se releva pour changer de position, s’agenouilla entre mes jambes et s’appliqua à nettoyer chaque mm2 de ma queue, la vision de ce superbe visage couvert de trainée de mon sperme était splendide, elle me fixait dans les yeux pendant qu’elle léchait les ultimes gouttes de jus qu’il pouvait rester sur ma bite, elle passa ensuite son doigt sur sa joue pour récupérer un filet de sperme, le porta à sa bouche et le suça comme s’il en tenait de sa vie…Elle se leva pour se diriger vers la fenêtre, s’allumer une cigarette qu’elle fuma nue à la vue de nos voisins d’en face occupant l’hôtel.De mon côté je tentais de récupérer de mes émotions tout en la contemplant.Ma belle andalouse jeta un regard en ma direction et esquissa un superbe sourire de satisfaction et plénitude.Il était déjà tard et je devais encore rentrer chez moi car le lendemain j’avais un RDV avec un client en début de matinée qu’il était hors de question de rater.Elle refusa que je reprenne la route, prétextant qu’il était trop tard pour prendre le volant pendant plus d’une heure, je cédais à sa demande, je n’aurai qu’à me lever tôt le lendemain pour reprendre la route.Nous nous sommes couchés nus côte à côte dans le canapé transformé en lit, sa tête sur mon épaule droite nous avons encore discuté et rit près d’une heure avant de nous endormir en cuillère, là je me rendais compte que c’était la première fois depuis près de 15 ans de mariage que j’allais passer une nuit entière avec une autre femme… Le manque de sexe dans mon couple m’avait pousser à rencontrer plusieurs femmes, escortes, mais jamais plus de quelques heures.En cette soirée cette fille prenait ainsi une place particulière dans ma vie, je m’endormais le visage dans ses doux cheveux parfumés.Le matin venu, elle se leva après m’avoir offert un baiser chaleureux, me prépara un café pendant que je me douchais, nous avons déjeuné ensemble comme si nous étions un couple en discutant, en riant, en évoquant la journée qui nous attendait.Je me mis en route pour aller bosser sur Lille, j’arrivais tout juste pour mon RDV, bizarrement je n’ai que peu écouté mon client et cette matinée a été peu productive, l’aventure de la veille hantant mes pensées. Je reçu un sms de sa part en début d’après-midi me remerciant d’avoir passé la nuit avec elle et qu’elle espérait vite me revoir.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis porno izle sakarya escort webmaster forum porno izle sakarya travesti