En avoir à foutre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

En avoir à foutreJe vis avec une sacrée cochonne. Gourmande par nature, elle développe un goût pour la libido qui potentialise chacun de nos fantasmes et qui, lorsque nous les assouvissons, les rend encore plus orgasmiques. Déjà que madame soit orale, clitoridienne, vaginale et anale ne gâte rien, c’est un plaisir de passer dans tous ses orifices et de la sentir en jouir, mais en plus elle est femme-fontaine. C’est la douche assurée à chaque partie de jambes en l’air. De surcroît, elle est généreuse et donne autant qu’elle reçoit, alors faut la voir quand nous sommes plusieurs autour d’elle… Bref c’est une coquine de premier ordre et je ne m’ennuie pas du tout au lit en sa compagnie. Une chose qui caractérise ses appétits tient dans sa gourmandise pour les fluides. Elle adore le contact avec le sperme et c’est avec grande régularité qu’elle me demande, à la fin de nos ébats, d’éjaculer sur elle. Parfois c’est elle qui me branle et qui choisit où tombent les gouttes de mon foutre, à d’autres moments elle me demande de me masturber « pour profiter du spectacle » dit-elle. illegal bahis Mais à chaque fois, c’est en grognant de plaisir et d’excitation mêlés que je vois mon sperme pleuvoir sur elle, laissant des perles blanches tantôt sur le pourtour de sa bouche, sur son cul rebondi, sur son ventre rond ou ses énormes seins. Sauf que j’ai décidé de la surprendre et de la prendre à son propre plaisir. J’ai commencé à collecter mon sperme à chaque fois que je me masturbai dans mon coin et à le stocker au congélateur dans un récipient réservé à cet effet. C’est ainsi qu’un soir où la coquine voulait une petite séance de soumission, j’ai sorti le récipient et l’ai laissé à température ambiante dans un coin du salon. J’ai demandé à ma soumise de se dévêtir, je lui ai bandé les yeux et l’ai placée à genoux sur une couverture et des coussins. Elle était confortable, j’ai ôté mes habits à mon tour et ai commencé à la titiller de manière rapide. Elle pouvait sentir mes mains l’effleurer à divers endroits, sans jamais s’attarder, faisant uniquement naître des frissons fugaces. illegal bahis siteleri Elle s’électrisait, d’autant plus que parfois je la frottai de ma queue raidie par l’excitation que cette situation suscitait en moi. Mon gland perlait une mouille très transparente mais poisseuse, je l’étalai sur elle, sur ses lèvres, mais je ne la laissai pas me sucer. Pas encore. Je lui claquai les fesses, les lui pétris et même hasardai un doigt sur sa rosette. Puis ce fut le tour des grandes lèvres d’être écartées, manipulées. J’appuyai avec force sur son clitoris, déchargeant du plaisir en elle. Jamais je ne restai longtemps au même endroit, mais après être passé partout, j’entrepris de lui fouiller le vagin, de stimuler son point G. de deux doigts, puis très vite de trois. Il était très gonflé, gorgé de jus alors j’ai branlé cette vulve jusqu’à ce que la cochonne éjacule un bon bol de foutre. Là j’ai craqué et j’ai enfoncé ma queue dans son gosier, au début surprise, le bandeau lui empêchait d’anticiper, elle me goba bien vite jusqu’aux bourses. Elle me suça avec une canlı bahis siteleri application qui trahissait son goût pour la fellation. En me courbant un peu je parvenais à la doigter tout en baisant sa bouche. Je la fis jouir encore de quelques giclées et je lui annonçait que ce soir la soumise ne serait pas prise, elle n’aurait ma bite que dans la bouche et qu’en plus je n’éjaculerai que par ma main. Elle était condamnée à patienter et à n’être spectatrice de mon orgasme que par l’ouïe, le toucher, éventuellement le goût, elle ne pouvait rien prévoir. Alors j’ai commencé à me masturber en tournant autour d’elle, qu’elle ne sache pas vraiment où j’étais. Quand je fus proche de jouir, je pris le pot de foutre et au moment où je partis en orgasme lâchant mon sperme sur son visage, je vidai aussi le pot. Elle prit trente et une éjaculation d’un coup, un vrai bukkake tout seul. Elle était recouverte, sa bouche ayant été remplie par le foutre du pot, elle dégoulinait des lèvres au seins, la couverture était bonne pour la lessive, mais quel plaisir de l’avoir surprise d’autant de sperme d’un coup. Une fois libérée du bandeau elle me confia qu’elle avait adoré… Alors depuis je congèle le fruit de mes masturbations dans un bac à glaçon et de temps en temps nous frissonnons ensemble, mais plus d’excitation que de froid.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort didim escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort ankara escort escort ankara seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort webmaster forum