Sabine 07-7

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Female Ejaculation

Sabine 07-7Notre dernière sortie à la rivière m’a fait découvrir des choses étonnantes… Je n’aurai jamais cru que les seins des hommes soient aussi sensibles… Quel délice… Et tout ça avec juste deux pinces à linge… Didier, après m’avoir déposée chez moi, m’a laissé le vibro rouge, pour qu’à sa demande, je continue à travailler la souplesse de mon petit trou… Et je suis une trav obéissante… Tous les jours, depuis notre retour de la rivière, je m’introduis le vibro pour agrandir cette partie de moi si chère à Didier… Certains soirs, il m’arrive même de m’endormir avec… Cette sensation est proprement délicieuse… Je rêve parfois de pouvoir venir en cours avec… Même de venir au lycée avec des talons… Mais là, je délire…C’est bientôt les vacances de printemps, et j’ai hâte de savoir ce que Didier a envisagé pour nous… A la fin du dernier cours de la journée, je reste un peu pour parler à Didier et il me dit que la semaine prochaine, sa femme part quelques jours en vacances avec les filles et que là nous aurons du temps… Ben super alors…Le lundi suivant, Didier téléphone chez moi et comme c’est moi qui décroche, il me demande si je peux être libre demain pour la journée ? Oui bien sûr, c’est les vacances et ma mère travaille…Mardi matin, peu après le départ de ma mère pour son travail, je prends le temps de me maquiller au mieux, je mets mes bijoux et je suis prête à partir avec Didier… Que m’aura-t-il réservé cette fois ?… Didier passe me chercher et nous partons en voiture. Comme d’habitude, nous nous arrêtons un peu après Aubenas et Didier me demande de me changer et de me faire la plus féminine possible, mais pas trop sexy… « Nous allons à Marseille » me dit-il… Wow, ce n’est pas à côté… Mais c’est sympa… J’ai une petite robe qui fait bien, des collants, des mules à talons et mes bijoux bien sûr… Je suis rasée de prêt partout et je sens bon le parfum de femme…Et nous voilà en route pour Marseille. Une fois sur l’autoroute, j’ai l’impression que nous sommes un couple en déplacement… Vers Orange, Didier s’arrête dans une aire de repos, il a besoin de se soulager… Il sort de la voiture et me dit d’en profiter aussi… Oui, il a raison, et en sortant à mon tour, je me rends compte que je suis habillée en femme… Oups… Didier me dit-alors « et bien, vas-y, tu es ma femme après tout »… Et bien en plein jour comme ça j’ai un peu la trouille… Mais puisque Didier me le demande… Je vais donc d’un pas hésitant vers les sanitaires… Didier me suit… Au moment d’entrer dans les toilettes, il m’interpelle… « Où vas-tu ? Là ce sont les hommes »… Ah oui… j’oubliais que je suis une femme… Je change donc de toilettes et j’entre dans celles des femmes… Heureusement elles sont libres… Je fais ma pissette comme une femme, je m’essuie et je ressorts… Une fois dehors, je croise deux femmes qui se rendent-elles-aussi aux toilettes… Elles sont aussi surprises que moi, me regardent bizarrement mais ne disent rien… Je vais à la voiture où Didier m’attend… Je suis heureuse de marcher comme ça en plein jour en femme… Je remonte en voiture et nous repartons… Arrivés vers Avignon, Didier me demande de venir m’occuper de lui… Ouiiii… Avec plaisir… Et me voilà à quatre pattes sur le siège en train de sucer la queue de Didier… Hummm, je l’aime cette queue… Je ne me lasse pas de la déguster… Ma langue tourne autour de son gland… Ma bouche coulisse le long de son sexe… Quel délice… Didier semble apprécier aussi car il se tend régulièrement sous ma langue… Puis la voiture ralentit un peu et nous nous engageons sur une autre aire de repos… Tiens… Que veut faire Didier ? Il s’arrête et me dit « sors, je passe à ta place et viens me sucer à genoux »… « Comme ça… Au bord de la route ? » dis-je… « Oui, dépêches toi » me dit-il… Je m’exécute et me voilà à genoux sur l’aire de repos en train de sucer sa queue… Ainsi exposée, ma robe remonte pas mal sur mes fesses et je ne serai pas surprise que l’on voit mon trou… D’ailleurs, Didier ne tarde pas à me faire remarquer qu’un chauffeur de poids lourd me mate depuis son camion… En fait, ça m’excite… J’ai envie de lui montrer comme je suce bien… Je suis toute à mon ouvrage quand j’entends des pas juste derrière moi… Quelqu’un parle à Didier, et j’entends « elle a l’air gourmande cette jeune femme »… C’est le chauffeur… Didier lui explique que je suis à ses ordres… Que je fais ce qu’il demande… Une main touche mes fesses…Je suis troublée… Des doigts glissent sous le collant et s’insinuent dans ma raie… Fouillent, parcourent mon sillon… Puis tripotent ma rondelle… Cela m’excite encore plus et je redouble d’efforts sur la queue de Didier… Un doigt humide rentre en moi et une autre main claque mes fesses… Un deuxième doigt rentre en moi et je suis aux anges… Entre la queue de Didier et les doigts du gars, j’ai de quoi faire… Mon clito se dresse doucement… Je perds la notion du temps… Mais je suis heureuse ainsi… Obéissante à Didier, là pour le satisfaire… Didier se raidit soudain et gicle en moi… Hummm, je bois son sperme avec délice tandis que les doigts me fouillent toujours… Puis le gars commence à grogner et se répand sur mes fesses et tapant sa bite sur ma raie… Je sens son sperme couler le long de ma raie et glisser sur mes jambes dans le collant… Le gars sarıyer escort disparaît aussi vite qu’il est venu…Pendant que Didier se rajuste, je pars faire un brin de toilette… Je suis bien là à marcher en fille jusqu’aux sanitaires… A mon retour nous reprenons la route… Je fais un petit signe de la main au chauffeur, j’ai adoré cet intermède… Nous arrivons sur Marseille. C’est grand. Nous allons vers le Vieux Port, c’est très joli…Puis Didier remonte la canebière et se gare dans une rue non loin de l’église de réformés. Il me demande de sortir et de le suivre. Je suis un peu intimidée, là on est dans une grande ville avec plein de monde… Je le suis mais avec beaucoup d’appréhension… Il n’y a pas trop de monde dans les ruelles, heureusement… Le claquement de mes talons sur le trottoir me plait beaucoup… Nous marchons dans de petites rues et j’ai parfois l’impression que nous tournons en rond… En fait, Didier cherche quelque chose de particulier… Il le trouve bientôt, et nous entrons dans une porte à droite, c’est un sex-shop… Mais en plus grand que la dernière fois… Je m’y sens à l’aise et je regarde avec attention les jolies choses en vitrine… Nous saluons le gérant et partons dans les rayons… Il y a des articles merveilleux… Des trucs dont je n’avais même pas entendu parler… Puis, Didier s’arrête devant une vitrine avec des objets métalliques… Il demande au gérant d’en sortir plusieurs… Je ne comprends pas de quoi il s’agit… En fait, ce sont des plugs… De plusieurs formes, tailles et de couleurs différentes… Je suis étonnée de tant de choix… Bien sûr, Didier me fait le coup de l’autre fois… Il dit au gérant que je vais en essayer plusieurs… Il y a un peu de monde dans la boutique et tous se mettent à rire… Mais le gérant revient avec du gel et Didier me penche en avant en relevant ma robe… Ses doigts écartent le collant et glissent sur ma rondelle avec le gel, me pénètrent un peu… Hummm, c’est doux… Puis, je sens quelque chose de froid pousser sur ma rondelle… Elle résiste un peu et cède d’un coup… Le plug plonge en moi jusqu’à la base évasée… Il n’est pas très gros en diamètre et c’est agréable… Didier le fait tourner un peu, aller et venir et semble satisfait… Il le retire, à mon grand regret mais le remplace rapidement par un autre, un peu plus gros… Wow, je le sens bien celui-là… Puis un autre encore plus gros… Celui-là peine à rentrer… Et mon clito grossit… Enfin, il le retire et en fait rentrer un dernier qui a une forme bizarre, il a deux extrémités, dont une conique… Avec celui-là j’ai la rondelle bien dilatée et même en place, un bout dépasse de mes fesses… Je suis toute chose avec ce truc en moi… Mon clito est tout dur maintenant… C’est le moment que choisit Didier pour annoncer « la bouche de Sabine est à votre disposition »… Le salaud… A peine dit, une bite se présente devant ma bouche et je la prends sous ma langue… Pendant que je la suce, d’autres queues m’entourent… J’en prends une dans chaque main… Didier me claque les fesses régulièrement… Tout ça m’excite terriblement… La queue dans ma bouche gicle d’un coup son sperme et se retire… Une autre prend sa place et gicle peu de temps après… Une autre encore me lime la bouche tandis qu’une autre gicle sur mon visage pendant que je suce… Didier me touche le clito et je jouie à mon tour en contractant ma rondelle ce qui me procure un plaisir inouï… Cela fait jouir aussi la dernière queue en moi… Je suis exténuée… On me donne des kleenex pour que je me nettoie un peu… J’ai toujours le plug fiché en moi… Didier le retire et annonce qu’on les prend tous… En plus, il prend aussi une espèce d’anneau en métal, du gel et quelque chose que je vois mal mais en métal…Juste après avoir réglé les achats, Didier me demande de m’approcher, relève ma robe et glisse le plus petit des plugs en moi… Hummm, j’adore ça… Et nous partons… Je sens bien le plug bouger en moi quand je marche… J’adore cette nouvelle sensation… Nous revenons à la voiture. Bizarrement, cet épisode m’a libérée et je marche la tête haute dans les rues de Marseille…Didier prend alors la route de la corniche. Moi j’enlève mon collant, il est tout tâché. C’est très joli… La vue sur la mer est superbe. Nous nous arrêtons un moment sur une place de stationnement face à la mer, puis on sort un peu prendre l’air… Je suis vraiment très bien habillée en femme avec mes talons et le plug en moi… Didier prend quelques photos… S’amuse avec ma robe… La relève et laisse voir un peu mon clito… Cela m’amuse et les quelques voitures qui passent à côté de nous ne remarquent rien de spécial… Puis, Didier me fait asseoir sur un banc face à la mer, remonte ma robe et prend mon clito pour le placer dans une espèce de grosse bague en métal… Il enserre ainsi mes testicules et mon clito et je suis prisonnière de cet anneau… Il m’explique que ça lui plait de me savoir ainsi serrée avec cet anneau… Pourquoi pas… La sensation est agréable…Nous reprenons la voiture et nous allons en direction des Goudes. Je ne connais pas mais longer la mer ainsi est très chouette. En fait, c’est un petit village de pêcheur au bout de la route qui d’ailleurs s’arrête là. Une fois sur place, nous nous dirigeons esenyurt escort vers le petit port et nous faisons quelques photos… Il y a un peu de vent et ma petite robe remontre souvent… Juste assez pour laisser apparaître mon clito et la bague en métal… Je suis bien… Puis, Didier m’emmène vers des calanques de toutes beautés… L’endroit est magnifique… De grandes dalles de calcaire surplombent la mer d’un bleu extraordinaire… Nous installons sur les serviettes et nous prenons le soleil… Didier me demande d’enlever ma robe et lui se met nu aussi… Je suis là, mon clito comprimé par l’anneau et le plug dans mon petit trou… Pas longtemps en fait, Didier se déplace et vient me présenter sa queue pour que je le suce… Ouiiii, avec plaisir… Je prends donc sa queue en promenant ma langue sur son gland tout en ressentant le plug en moi… Didier en profite pour ma caresser les fesses et faire bouger le plug… Il le fait entrer et sortir doucement… J’adore ça… Puis il s’allonge et me demande de venir le sucer à genoux mais mon cul tourné vers lui… Je reprends ma fellation et je sens qu’il enlève le plug… Dommage… Mais pour le remplacer aussitôt par un plus gros… Ah ouiiii là c’est mieux… Hummm, ce plug me donne plus de sensations… C’est bon de sucer le cul rempli… Didier reprend ses allers-retours… Mon dieu que c’est bon… Il faut dire qu’avec l’entraînement que j’ai eu par le vibro rouge, je suis assez ouverte maintenant… Mon clito se tend inexorablement sous ces caresses… Je suis aux anges… Quelque chose bouge à côté de nous, c’est un homme qui se rapproche… Il discute avec Didier et s’installe juste là… Je ne suis plus choquée de ces phénomènes, au contraire, ils m’excitent… « Elle suce bien cette salope » dit-il… Didier confirme… « C’est sympa de vous voir ainsi, dommage que l’on en profite pas » rajoute-t-il… Il n’en faut pas plus à Didier pour qu’il réponde « vous avez raison, je vais la prendre tandis qu’elle vous sucera »… En effet, il se lève, se place derrière moi, retire le plug et me glisse sa queue doucement dans le cul… J’adore ce moment… L’homme, lui ne se fait pas prier, passe devant moi, s’allonge et me met sa queue dans la bouche… Sa queue n’est pas très longue, mais très large… Mon dieu que c’est bon… Je me sens très femme dans ces moments là… Enfin, très salope je veux dire… La queue de Didier entre et sort lentement ce qui me laisse le temps de bien profiter de son passage… C’est délicieux… Chaque fois que son gland quitte presque ma rondelle pour replonger en moi je suis comme une folle… Folle du sexe… Folle de sa queue… Mes mains ne sont pas en reste… Elles s’occupent des couilles de l’homme… Et elles sont grosses et bien remplies… Didier accélère le rythme… Cela me chauffe le cul de plus en plus… L’homme, lui aussi, fait maintenant monter sa queue dans ma bouche avec de grands coups de reins… Il me baise la bouche… Je sens bien que ça lui plait de me faire ça… Il se contracte soudain et se vide en moi avec de longues saccades en me disant « prends ça salope, suce moi bien »… J’ouvre la bouche plus grand pour laisser sortir son sperme et attend qu’il se retire… Mais en fait il ne se retire pas et ne débande pas… Wow, il doit être en manque celui-là… Et il se remet à me baiser la bouche, mais plus lentement… Il savoure… Didier, lui, est très excité par tout ça… Mais soudain, il ralentit son rythme… Le coquin, il ne veut pas jouir tout de suite… Tant mieux, je profiterai plus longtemps de sa queue en moi… Ma rondelle est tellement distendue que la queue de Didier y glisse comme dans un fourreau… Il bouge en moi presque au ralentit… C’est délicieux… Mon clito est tout gonflé, serré dans cet anneau et cette pression m’excite… L’homme dans ma bouche bouge un peu plus vite… Didier aussi… Mon cul recommence à chauffer… Je voudrais que ça ne s’arrête pas… Quel délice… Nous restons quelques minutes ainsi, puis l’homme accélère encore, me prend la tête et la plaque sur la base de sa queue et gicle de nouveau… C’en est trop pour Didier qui bute au fond de moi et fait gicler son sperme chaud… Mon dieu quel Bonheur… Je sens tout à coup mon clito se raidir encore plus et je jouie mais sans éjaculer… Nous nous relâchons enfin… La queue de l’homme se retire, Didier sort de moi et je suis abattue, couchée sur la serviette… Mon clito se relâche aussi, l’anneau glisse sur la serviette et mon sperme coule lentement…A peine remise, Didier me tend sa bite pour que je la nettoie un peu… Ouiiii, volontiers… Je lèche avec délice les traces de sperme encore présentes… Une fois que je le trouve convenablement nettoyé, je laisse sa queue et m’allonge de tout mon long au soleil…Je ne sais pas quelle heure il est, mais j’ai faim… Didier n’a rien prévu cette fois-ci et comme il est presque deux heures de l’après midi, il nous faut trouver quelque chose. Je me souviens qu’en venant aux calanques nous sommes passés devant une baraque à frites. Du coup nous y allons. Je remets ma robe, mes talons et alors que je vais pour partir, Didier me retient par la main et me dit « il ne te manque pas quelque chose ? » Je ne vois pas… Il ressort le plug de tout à l’heure, le lubrifie un peu et me l’enfile sans forcer… Wow, que c’est bon… Là, nous partons… avrupa yakası escort C’est merveilleux de marcher comme ça en femme et pluguée… Nous arrivons rapidement à la baraque, il y a quelques jeunes devant. Didier regarde un peu ce qu’ils proposent et tandis que nous passons commande j’entends « Oh putain, c’est pas la salope qui vient de se faire niquer dans les calanques ? »… Je reste interdite… Didier répond « oui, elle s’appelle Sabine »… « Dominique nous a dit que c’était une bonne suceuse » dit un autre… Tout le monde glousse… « C’est con, putain, nous on était là, au boulot » répond le gars de la baraque… « Cela peut s’arranger » réplique Didier… Mais que veut-il dire… Tout le monde me regarde comme une dinde qu’on va se farcir… Je ne sais plus où me mettre… Quand il faut payer, Didier s’aperçoit qu’il n’a pas son porte-monnaie… Il doit être dans la voiture… Il l’explique au patron qui lui répond qu’on lui a déjà fait le coup… Didier promet qu’il va vite à la voiture et revient avec l’argent… « Oui, si la petite reste là » dit le patron… Comment ça si je reste là… « Oui évidemment » répond Didier… « Et mieux que ça » dit-il… Et là, il sort de son sac une des choses qu’il a achetées ce matin au sex-shop… Des menottes… Et il m’att**** les poignets et m’attache au poteau à l’entrée de la baraque… Tout le monde à l’air content, le patron sourit et Didier s’en va en me disant « Sabine, soit gentille avec ces messieurs »…Me voilà menottée, la tête vide ne sachant que faire… Si moi je ne sais pas, d’autres savent… Le patron s’approche et me regarde presque gentiment… Ses mains viennent toucher mes fesses… Je frisonne, mon dieu… Puis, elles remontent le long de ma raie et touchent le plug… Les jeunes devant se rapprochent et rigolent… « Mais elle est déjà remplie la petite » dit-il… « Tu es une bonne salope toi » s’exclame-t-il avant de me faire mettre à croupie et de fourrer sa queue déjà un peu dure dans la bouche… « Suce moi bien salope, mais vite que j’ai pas le temps »… Sa queue est bien proportionnée, pas trop grosse mais de bonne taille… Que puis-je faire d’autre à part la sucer… Je m’y emploie de mon mieux… Elle finit de grossir rapidement et le gars respire fort… Pendant que je suce le patron, un des jeunes me caresse les fesses à son tour… Je ne peux rien faire ni rien dire, j’ai les mains attachées et la bouche pleine… Il fouille ma raie et trouve le plug… « Oh putain, elle a un truc dans le cul » s’exclame-t-il… Il commence à le faire bouger en moi sous les quolibets des autres jeunes… Il s’enhardit, fait glisser le plug comme une queue et commence à me chauffer le cul… Je suis dans un état second, livrée à des étrangers, sans protection… Et pourtant, cette scène est terriblement excitante pour moi… D’ailleurs mon clito se dresse doucement… Le jeune s’en aperçoit et l’indique bruyamment aux autres… « Mais elle a le feu au cul cette salope, ça lui fait de l’effet » dit il. Cela semble exciter le patron, qui tout à coup me dit « oh putain, continue salope » et il gicle dans ma bouche en grognant… Son sperme s’échappe de ma bouche et coule sur mes cuisses… Le patron se retire et je me rends compte que les autres jeunes se branlent devant moi… Je n’ai pas le temps de me remettre, que la queue de celui qui touchait le plug atterrit dans ma bouche… Elle est déjà bien dure… Et je suce à nouveau… C’est à ce moment là que Didier revient… Il profite un moment du spectacle et quand le patron le voit, il montre fièrement son porte-monnaie… « Sabine a été gentille ? » demande-t-il… « Oh putain, oui alors, c’est une brave petite » répond le patron… « Bon combien vous dois-je ? » demande Didier… « Allez, rien va, c’est ma tournée, la petite a fait ce qu’il fallait » dit le patron… Didier le remercie et la queue qui était dans ma bouche sort sans avoir jouit… Je suis presque vexée… Didier me détache et nous prenons notre commande… Il manque ma barquette de frites… « Elle arrive » dit le patron, tandis qu’un joyeux cafouillage règne parmi les jeunes qui rigolent de plus belle… Je nettoie le sperme sur mes cuisses avec une serviette tendue par le patron… Ma barquette arrive enfin, avec une sauce blanchâtre… ils ont tous éjaculé dedans… Didier sourit, le patron aussi… Je les regarde tous en prenant quelques frites bien dégoulinantes de sperme et je les enfourne dans ma bouche avec un grand « hummmm »… Les jeunes restent sans voix… Nous nous asseyons plus loin sur un banc, face à la mer, pour déjeuner… Je profite de mes frites bien assaisonnées, elles ont un goût inégalable… Je regarde Didier et lui dis que j’ai beaucoup aimé me retrouver à la merci de ces messieurs ainsi attachée… J’avais même envie qu’ils me baisent… Il sourit et remonte un peu ma robe pour que mon clito prenne l’air… Je suis en train de devenir une véritable salope, mais je suis bien… Et j’en suis heureuse… Et le plug est toujours en moi… Le déjeuner terminé, il se fait tard et nous devons rentrer me dit Didier. Oui, bien sûr.Nous revenons à la voiture et Didier m’enlève le plug… Wow… Quel vide tout à coup… Je me change en vitesse car ma robe est bien tâchée… Mais je n’ai dans mon sac qu’une nuisette transparente… Didier est ravi que je la mette… Ah ben tant mieux alors… Nous partons et Didier s’arrête quelques minutes après sur une petite place en terre… Il me regarde et ressort les menottes, sourit et m’attache à la poignée passager au plafond… Je ferai le reste du trajet ainsi, pour le plus grand plaisir de Didier… Et le mien…A suivre, si vous avez aimé…N’hésitez pas à me laisser un commentaire…Sabine 07

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort kayseri escort antep escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort gaziantep escort tuzla escort izmir escort ataköy escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort webmaster forum