Au Cinéma

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Bbw

Traduction d’un texte de George VI

*********

C’est le crépuscule quand Linda sort de sa voiture et traverse le parking du cinéma. L’air extérieur est assez chaud pour qu’elle n’ait pas besoin du petit gilet qu’elle porte. Mais elle l’a pris parce que parfois les salles de cinéma peuvent être climatisées. En se dirigeant vers l’entrée du cinéma, elle entend un sifflement sur sa droite. Du coin de l’œil, elle aperçoit un groupe d’adolescents débraillés fumant des cigarettes sur le trottoir.

A quarante-trois, mariée et mère de famille, Linda ne s’attendait pas à ce que les sifflets soient pour elle. Elle est grande, brune, plantureuse et attrayante, mais sa silhouette n’est plus la même que celle qu’elle avait avant d’avoir des enfants. Donc attirer l’attention sans le vouloir est un évènement extrêmement rare dans son monde de ménagère.

Mais quand elle entend « beaux nichons maman » venant du groupe, elle baisse les yeux et vois que la brise a écarté les pans de son gilet de son chemisier très serré sur un soutien-gorge avec des bonnets de taille 100.

Quand Linda s’était maquillée et coiffée, elle s’était dit qu’elle pouvait s’habiller décontractée pour aller au cinéma. Son haut et sa jupe beige sur ses jambes nues étaient pratiques, mais pas affriolants. Mais maintenant, alors qu’elle marche rapidement, elle se dit que peut-être sa grosse poitrine remue trop et que son cul se balance trop sous la jupe moulante.

En rougissant, Linda fait semblant de ne pas remarquer les commentaires grossiers des garçons. Elle regarde droit devant elle en passant à côté d’eux. Elle entre dans le cinéma et fait la queue devant la caisse. Aller seule au cinéma n’est pas quelque chose qu’elle fait souvent, mais un soir de semaine tranquille, aller voir un film d’amour n’intéresse personne d’autre dans sa famille. Alors elle est sortie seule.

Linda essaie de reprendre ses esprits et de parler d’un ton normal en achetant son billet. Au moins, la billetterie est à l’intérieur, donc personne n’a vu les adolescents lui faire des remarques osées.

Après avoir payé son billet et être entrée dans le grand hall, Linda voit le groupe de jeunes garçons pénétrer dans le cinéma et acheter des billets. Elle se trouve sur le côté et attend une minute pour détailler les jeunes hommes qui l’ont sifflée.

Ils sont cinq. Ils semblent être à la fin de leur adolescence. Linda suppose qu’ils ont dix-huit ou dix-neuf ans. Il y a deux noirs, un hispanique et deux blancs. Ils sont débraillés et leurs cheveux sont gras et non coiffés. Elle ne les laisserait pas entrer chez elle s’ils venaient voir sa fille. Au moins, se dit-elle, ils ne vont sûrement pas voir le film d’amour pour lequel elle a pris son billet.

Mais Linda sent qu’ils la regardent de l’autre bout du hall presque vide. Ils semblent même la suivre dans le couloir jusqu’à l’entrée de sa salle. Mais finalement ils s’arrêtent devant la salle qui projette un film d’action. Mais avant d’y pénétrer, ils restent immobiles assez longtemps pour voir Linda pousser la double porte de sa salle.

Le cinéma est sombre. Les bandes-annonces des nouveaux films viennent juste de démarrer. Linda voit d’autres spectateurs éparpillés parmi les rangées du milieu. Elle gravit les marches jusqu’à l’avant-dernière rangée du haut qui est vide et elle s’assoit au milieu. La personne la plus proche est quatre rangs devant elle. Où elle est, elle ne sera pas dérangée par les bruits que pourront faire les autres.

Linda se détend et essaie d’oublier les « voyous ». le générique de début du film démarre. Elle lit les noms des acteurs. Elle est venue regarder ce film pour une chose qu’elle n’avouera jamais à son mari, ni à personne d’autre. Elle espère qu’il y aura quelques scènes érotiques mettant en vedette de jeunes acteurs. Linda est une femme conservatrice et une épouse fidèle, mais elle aime bien voir de belles scènes d’amour avec de beaux acteurs. Généralement ça l’excite et elle mouille un petit peu.

Quelques minutes après le début du film, Linda voit un groupe de personnes entrer. « Oh non ce sont les jeunes! Que viennent-ils faire dans cette salle » pense-t-elle.

Le groupe monte les marches à la droite de Linda. Les jeunes regardent les spectateurs. Peut-être qu’ils cherchent un de leurs amis, espère la mère de famille. Mais bientôt, ils la voient assise seule. Ils montent les marches jusqu’à elle. Quatre des jeunes s’assoient dans la rangée juste derrière elle. Le cinquième gars, un grand adolescent noir, s’assoit lui, juste à côté d’elle.

Linda reste immobile, ne sachant que faire. Mais elle entend le jeune home à sa droite chuchoter :

– Salut!

Elle tourne la tête et le voit la fixer. Elle commence à saisir son sac à main sur le siège à sa gauche.

Mais le jeune hispanique derrière elle escalade le siège et s’assoit sur le siège à sa gauche, lui bloquant la sortie. Linda se penche en avant et soupire. Elle est un peu effrayée, mais pour l’instant surtout irritée? Elle chuchote Afyon Escort en commençant de se lever:

– Excusez-moi!

Mais le jeune noir à sa droite saisit son bras et la retient sur le siège. Dans la faible lumière produite par le film sur l’écran elle peut voir qu’il a sorti un couteau à cran d’arrêt. A sa gauche, l’hispanique a lui aussi sorti une arme.

La respiration de Linda s’accélère. Le noir lui chuchote à l’oreille :

– Chut!

Il lui montre le couteau. La mère de famille se fige, maintenant complètement effrayée, le cœur battant la chamade.

Pendant un moment, Linda et les adolescents qui l’entourent restent silencieux et immobiles. Mais la musique du film est forte et noie tout le bruit qu’elle et les jeunes peuvent faire. Personne dans les rangées d’en dessous ne semble leur prêter attention. Le jeune noir lâche son bras. Son couteau est dans sa main droite qui repose sur ses genoux. Linda essaie de contrôler sa respiration en se demandant ce qu’ils lui veulent.

Puis l’adolescent place sa main gauche sur sa cuisse droite, sur sa jupe. Lentement il la fait glisser jusqu’au genou puis il la fait remonter sous la jupe. Linda saisit la main noire et la repousse. Immédiatement le couteau se retrouve sous son menton. Linda se fige alors que le noir chuchote :

– Si vous recommencez Madame, je vais vous faire du mal!

Linda retient son souffle et ne bouge plus. La main revient sur son genou. Cette fois lorsque la grosse main calleuse remonte le long de sa cuisse sous sa jupe, elle ne fait rien.

Puis elle sent quelque chose heurter son épaule gauche. Elle regarde et voit le jeune hispanique, les bras croisés. Il frotte le dos de sa main gauche sur son bras. Puis il la fait glisser lentement et presse le dos de ses doigts sur son sein gauche. Elle sent les phalanges glisser le long de son haut moulant et de son soutien-gorge en fin tissu.

A sa droite, la main remonte le long de sa cuisse droite, repoussant la jupe au fur et à mesure. L’adolescent s’arrête brièvement à mi-cuisse, puis il continue à monter, glissant sa main plus loin à l’intérieur de sa cuisse.

De l’autre côté, l’hispanique presse son sein gauche. Linda laisse échapper un gémissement involontaire et presque inaudible. Mais elle ne bouge pas et ne fait aucun effort pour se défendre contre la main fautive. Comme elle ne se plaint pas, le jeune retourne sa main et glisse sa paume sur le sein.

Les mouvements des adolescents sont lents et silencieux. Ils ne semblent pas attirer l’attention des autres clients du cinéma. Le jeune à gauche prend lentement en coupe son sein et le soulève. Le soutien-gorge de Linda n’a pas de rembourrage. Il y a donc seulement son haut et le fin tissu du bonnet qui sépare la chair de son sein et la main dessus. L’hispanique serre et pétrit son sein gauche.

La main noire A remonté la jupe de Linda plus haut et commence à presser sa cuisse charnue. Bientôt, la mère de famille pétrifiée sent un doigt frotter son entrejambe sur sa culotte. La main tire sur sa cuisse droite, puis repousse son genou gauche, la forçant à écarter les jambes. Linda regarde vers le bas et voit sa petite culotte rose bien en vue. Elle voit et sent la grosse main se poser dessus. Elle frotte le tissu de la culotte sans que le bras de l’homme ne bouge.

Linda sent alors une autre main se poser sur son épaule droite. C’est l’autre adolescent assis derrière elle à sa droite. Cette main glisse le long de son épaule et descend jusqu’à son sein droit qu’elle prend.

Linda est impuissante et submergée par les deux mains qui tripotent sa poitrine et la main qui frotte son entrejambe par-dessus sa culotte chaude et humide. Elle regarde droit devant elle, comme si de rien n’était, craignant qu’un autre spectateur ne remarque ce qu’il se passe. Mais pourquoi? Elle a désespérément besoin que quelqu’un intervienne. Elle voudrait crier. Mais ayant peur de ce que les jeunes pourraient lui faire, Linda reste silencieusement assise, en espérant que ces garçons vicieux arrêtent de la tripoter et s’en aillent.

La main sur son sein droit commence alors à bouger et à pénétrer dans l’ouverture de son haut. Elle la sent passer à l’intérieur de son chemisier jusqu’à son soutien-gorge. Puis rapidement la main passe en dessous de celui-ci. Le sous-vêtement est si fin qu’il ne peut arrêter la grosse main noire. Elle saisit son sein et tout de suite le majeur commence à jouer avec son mamelon, envoyant des frissons à la mère de famille.

La main de l’hispanique sur le sein gauche de Linda commence à tirer sur le haut échancré. Le tissu résiste un peu, mais il est baissé sous le soutien-gorge. Linda est légèrement tirée vers la gauche sous l’action du jeune. La main tire son sein gauche de son bonnet et le laisse retomber par-dessus.

La main noire dans son bonnet droit suit l’exemple et baisse lentement le soutien-gorge et bientôt le sein droit sort du bonnet. Linda est assise sur son fauteuil de cinéma avec ses deux seins Afyon Escort Bayan complètement exposés, reposant sur son haut et son soutien-gorge baissés.

Les gros seins de la femme mature sont pâles et ronds. Son mamelon droit pointe toujours. Ses aréoles sont grandes et sombres, ses gros tétons bien pointus. Les deux mains agrippent ses seins nus, les serrant et les pétrissant avant de tirer sur les mamelons.

L’adolescent noir à sa droite glisse sa main gauche sur la culotte de Linda. Sa paume entière recouvre le monticule sous le tissu. Il frotte lentement et légèrement la chatte couverte de poils sous la culotte. La mère de famille se tortille sur son siège, en bougeant légèrement les hanches d’avant en arrière. Elle essaie de ne pas faire de bruits.

Linda sent alors le visage de l’adolescent hispanique se presser contre sa joue gauche, les lèvres sèches glissant sur sa bouche. Elle regarde droit devant et ne se détourne pas alors que les lèvres du jeune se pressent contre les siennes. La main quitte brièvement son sein pour lui prendre son menton et tourner son visage vers la gauche. Les lèvres se font plus insistantes sur les siennes. Linda résiste silencieusement, gardant la bouche fermée tandis que celle du jeune homme happe avidement la sienne. Elle sent une langue glisser sur ses lèvres. Bientôt elle est obligée d’entrouvrir la bouche pour mieux respirer et la langue de l’hispanique se faufile rapidement à l’intérieur.

– Donne-moi ta langue maman! Dit le jeune.

Linda obéit et tire sa langue jusqu’à ce qu’elle rencontre celle du jeune gars. Celui-ci remet sa main sur son sein gauche tout en l’embrassant.

Tandis qu’elle embrasse un des voyous et que ses seins sont pétris par deux mains, elle sent le majeur de son voisin de droite écarter ses poils pubiens et glisser le long de fente moite. Il se faufile entre ses lèvres et glisse à l’intérieur. Le doigt, plus grand que celui de son mari glisse en elle et amorce un mouvement de va-et-vient. Linda gémit à l’intérieur de la bouche hispanique qui recouvre la sienne.

Puis l’hispanique retire sa langue de la bouche de Linda et sa main de son sein. Elle lui jette un coup d’œil et le voit se débattre avec sa braguette. Il ouvre son pantalon et, ne portant aucun sous-vêtement, il sort facilement sa bite. Elle est déjà bien dure, et le jeune gars prend la main gauche de Linda pour la poser sur son sexe.

La femme au foyer pense tout d’abord que le sexe du jeune semble être juste un peu plus long que celui de son mari, mais elle se rend bientôt compte qu’il semble beaucoup plus gros. Elle saisit le membre mollement et le tient pendant un moment. Mais lorsque le gars attrape sa main et la fait monter et descendre, elle saisit l’allusion. Elle saisit la bite fermement et la branle de haut en bas. Elle sent sa main toucher les poils pubiens, puis elle se rend compte que le garçon n’est pas circoncis, c’est quelque chose que Linda n’a jamais connu auparavant.

Au lieu de recommencer à embrasser la femme mature, l’hispanique plante ses lèvres sur le sein gauche exposé. Il lèche le décolleté et déplace sa langue jusqu’à ce qu’il trouve le mamelon gauche. Puis il se met à téter comme un enfant. Linda frissonne et glisse sur son siège afin que sa poitrine exposée soit moins visible des autres clients du cinéma.

A sa droite, l’adolescent noir a approché son visage. De nouveau, Linda regarde droit devant elle et feint de l’ignorer. Mais il attrape sa figure et tourne sa tête vers la sienne. Ses lèvres épaisses se posent sur les siennes et pour la première fois de sa vie, la femme au foyer blanche embrasse un homme noir. La langue du jeune passe sur la sienne à un rythme similaire de la langue de l’hispanique sur son mamelon.

Alors qu’impuissante elle se laisse faire par les deux jeunes gars, elle jette un coup d’œil aux trois autres derrière elle, deux blancs et un noir. Ils sont penchés en avant, gardant un œil sur la salle, mais regardant aussi sa poitrine exposée. Il lui semble qu’ils peuvent obtenir tout ce qu’ils veulent. Dans la lumière vacillante, ces jeunes de 18 et 19 ans semblent tellement menaçants, mais si jeunes.

Le jeune noir à sa droite cesse de l’embrasser. Il retire son doigt de sa chatte et commence à tirer sa culotte le long de ses hanches. Au début, Linda résiste, mais elle est pratiquement tirée de son siège, alors elle soulève ses fesses et permet ainsi à sa culotte rose de glisser le long de ses cuisses. Elle serre les genoux pour permettre à l’adolescent de faire passer le sous-vêtement sur ses chevilles puis sur ses chaussures. Puis le garçon noir ouvre son pantalon et sort sa queue de son caleçon. Il prend la main droite de Linda et la place sur sa bite d’ébène. La femme l’entoure docilement avec ses doigts pâles et commence à la caresser de haut en bas.

L’hispanique a une bite plus grosse que celle de son mari, mais celle de l’adolescent noir est plus longue et plus épaisse que tout ce qu’elle a déjà vu, même si elle Escort Afyon inexpérimentée en ce domaine. La queue très sombre, avec un réseau de veines lui rappelle un gros gode noir qu’elle a vu dans un magazine.

Linda sent l’air passer sur sa chatte exposée. Sa jupe est remontée presque jusqu’à sa taille. Elle est consciente que les trois autres jeunes derrière elle peuvent voir son monticule couvert de poils bruns. L’adolescent noir pose alors la main gauche sur son sexe. L’antre humide de la femme au foyer laisse facilement pénétrer deux puis trois doigts profondément. Sans s’en rendre compte, Linda avance les hanches pour mieux sentir la pénétration, et involontairement elle écarte largement ses cuisses nues, ses genoux touchant maintenant les jeunes de chaque côté.

Le noir se penche et pose ses lèvres sur le sein droit de Linda. Celle-ci a maintenant deux grosses queues dures dans ses paumes, trois doigts dans sa chatte, une langue et des lèvres sur chacun de ses gros seins.

C’est alors que l’autre adolescent noir se trouvant dans la rangée de sièges derrière fait glisser sa main le long de sa joue et pose son index sur ses lèvres. Linda ouvre la bouche pour laisser le doigt glisser à l’intérieur. Linda ne sait pas trop ce qu’il veut faire, mais elle commence à le lécher et le sucer comme si c’était une autre langue. Ça semble contenter le garçon.

Quand l’adolescent hispanique à gauche fait descendre sa main le long de sa cuisse gauche et trouve son clitoris enflé, Linda perd immédiatement le contrôle en se mettant à trembler sur le siège. Elle commence à gémir, mais le jeune qui a son index dans sa bouche, couvre celle-ci avec toute sa main. Les yeux de Linda roulent dans leurs orbites et elle a un orgasme fulgurant.

La femme mariée se remet lentement de sa jouissance. Mais les adolescents vicieux n’en ont pas fini avec elle. Lorsque le noir à sa droite retire ses doigts de sa chatte pour prendre à deux mains son sein droit et le téter (A ce moment Linda pense qu’elle a une poitrine si grosse que deux mains et une bouche tiennent sur un sein ), l’hispanique à sa gauche attrape son genou gauche pour le poser sur l’accoudoir. La chatte de la femme est maintenant bien plus exposée et elle se trouve légèrement tournée sur la gauche. Le jeune baisse la tête et l’enfouit entre les cuisses nues. Sa bouche trouve la chatte et la langue cherche parmi les poils les lèvres humides du sexe

Linda baisse les yeux et regarde le jeune manger sa chatte. Puis elle voit les deux autres adolescents blancs derrière elle regarder son sein gauche mouillé de salive qui brille à la lumière. Les deux gars passent par-dessus son épaule et saisissent fermement son sein. Ils tirent sur son mamelon. Linda lève les yeux vers l’écran. Le jeune acteur qui a probablement environ trente-trois ans, donc dix de moins qu’elle, est au lit avec la principale actrice. Linda réalise alors qu’elle est tripotée par un groupe de garçons qui ont quinze ans de moins que l’actrice qu’elle est venue voir.

Linda a un nouvel orgasme sous les coups de langue qui lèchent sa chatte et son clitoris, le jeune noir qui titille son sein droit, les bouches des trois jeunes derrière qui se relaient sur son sein gauche. Et puis il y a le gros pénis noir qu’elle caresse toujours avec sa main droite. Elle avait lâché celle de l’hispanique quand il était tombé entre ses cuisses. Mais bientôt, ce jeune veut que son attention revienne sur sa queue.

L’adolescent hispanique se redresse, du jus de la chatte de Linda couvrant sa bouche et son menton. Il attrape la femme au foyer par les cheveux et la tire vers le bas. Il pousse sa tête sur ses genoux. Linda essaie de se relever, mais quand il serre ses cheveux et raidit sa poigne, elle capitule une fois de plus et pose sa bouche sur la bite de l’adolescent.

Linda monte et descend la tête sous le niveau des dossiers de siège. Le membre raide glisse de haut en bas dans sa bouche, et elle descend aussi loin qu’elle le peut sans étouffer. Le jeune semble satisfait par le travail qu’elle fait, car il se détend dans le siège, le bras gauche sur l’accoudoir, l’autre main passant ses doigts dans les longs cheveux bruns.

Avec son torse légèrement tourné à gauche, sa fesse droite est relevée du siège. Linda sent alors la main de l’adolescent noir glisser le long de sa cuisse droite et serrer sa fesse ronde. Puis il trouve son trou du cul et le chatouille avec son index. Enfin, il essaie de le faire pénétrer. Personne et même pas le médecin personnel de Linda n’a jamais inséré quoi que ce soit dans son trou du cul auparavant et sûrement pas à des fins sexuelles.

Mais le jeune noir est en train d’essayer et bientôt le doigt commence à entrer. Linda sait qu’il est inutile d’essayer de le décourager. Donc, tout en continuant de sucer le sexe dans sa bouche, elle essaie de détendre ses muscles pour permettre au doigt de pénétrer avec le moins de douleur possible.

Avant qu’elle ne comprenne pourquoi, la femme au foyer et mère de famille est excitée par le doigt qui se tortille dans son trou du cul. Elle respire de plus en plus fort avec la bite dans sa bouche. Elle ne peut plus voir le film ou les spectateurs et elle ne se soucie même plus de savoir si quelqu’un regarde sa dépravation.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Escort numberoneescorts.com sex hikaye bakırköy escort şişli escort antep escort tuzla escort hurilerim.com izmir escort izmir escort izmir escort ataköy escort istanbul travesti istanbul travesti istanbul travesti ankara travesti şişli escort Antalya escort Escort ankara Ankara escort bayan Ankara rus escort Eryaman escort bayan Etlik escort bayan Ankara escort bayan Escort sincan Escort çankaya taksim escort istanbul escort otele gelen escort mecidiyeköy escort seks hikayeleri ankara escort gaziantep escort film izle kocaeli escort kocaeli escort keçiören escort etlik escort sex hikayeleri çankaya escort şişli escort escort mecidiyeköy şirinevler escort muğla escort muş escort nevşehir escort niğde escort ordu escort osmaniye escort rize escort sakarya escort samsun escort siirt escort Escort bayan Escort bayan bahisu.com girisbahis.com muğla escort kızılay escort esat escort Anadolu Yakası Escort Kartal escort Kurtköy escort Maltepe escort Pendik escort Kartal escort escort görükle escort bayan escort escort escort travestileri travestileri bahis forum balçova escort alsancak escort gaziemir escort bornova escort konak escort buca escort karşıyaka escort mersin escort istanbul escort bingöl escort bodrum escort bolu escort bursa escort çanakkale escort rize escort sakarya escort samsun escort şanlıurfa escort sivas escort bursa otele gelen escort görükle escort bayan porno izle bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort