Cécile, vacances à Tahiti. chapitre 2

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Cécile, vacances à Tahiti. chapitre 2Je prend une douche avant de quitter mon local pour rejoindre mon bateau. En effet comme je ne roule pas sur l’or, j’ai décidé, en débutant mon activité, de vivre à bord de mon catamaran. Celui ci mesure un peu plus de 16 mètres de long et 8,5 de large et possède 4 cabines. Chaque cabine ayant son coin toilette, je peux accueillir à bord 8 passagers dans des conditions de confort tout à fait agréables.Le lendemain matin, Sophie et Cécile arrivent au local dés 8H30. Elles sont tout sourire, me lancent un bonjour joyeux et nous nous faisons la bise. Nous prenons le matériel et rejoignons le bord de l’eau où j’ai déjà amené les canoës. Nous partons à la découverte du lagon et je me lance dans les explications concernant la formation de l’ile, la barrière de corail, la fragilité de celle ci ….. Nous rentrons vers midi au local et Cécile me demande s’il serait possible de replonger cet après midi.« bien sûr … avec plaisir !!! Vous venez toutes les 2 ? »« non … » me répond Sophie, « je dois vous abandonner car j’ai un rendez vous … »«  il n’y en aura qu’une seule à supporter » lance Cécile malicieuse.«  je pense que je devrais y arriver …. »«  je n’en doute pas … » réplique Sophie, « je sais que Cécile sera entre de … bonnes mains …»Je ne sais trop quoi penser de cette petite phrase et préfère ne pas relever. Je me contente d’un :« eh bien à tout à l’heure donc … vers 14h si tu veux bien … »« Parfait … à 14H … » me lance Cécile toute joyeuse.Il est à peine plus de 13H30, que Cécile franchit la porte du local, très légèrement vêtue, un simple paréo quasi transparent sur son bikini aussi minimaliste que celui d’hier.« humm … tu es magnifique… » ai je à peine le temps de dire, que Cécile se jette sur moi et m’embrasse fougueusement avec la langue tout en me caressant le torse et le ventre. Mais sa main ne s’arrête pas là et descend vers mon entre jambe. Elle commence par caresser au travers du tissu mon sexe qui durcit instantanément. Je n’ai pas le temps de dire quoi que ce soit, que Cécile a baissé mon bermuda et libère mon chibre quelle saisit à pleine main et commence à l’astiquer. Je prend appui contre la table, et Cécile s’agenouille devant moi pour me prendre dans sa bouche. Débute alors une merveilleuse fellation digne d’un film porno. Cécile me caresse les boules tout en promenant sa langue sur toute la longueur de ma hampe, passant un coup de langue furtif sur le gland avant de recommencer à me lécher. Au bout de quelques minutes de ce traitement, elle me prend en bouche pour de bon. Sa langue tourne autour de ma bite, aspire le gland du bout des lèvres, puis commence nevşehir escort un lent va et vient sur toute la longueur de mon arbre.Tout en me suçant, elle pousse de petits gémissement de plaisir, comme si avoir mon sexe dans sa bouche lui procurait autant de plaisir qu’à moi.« Humm tu es merveilleuse … » finis je par lâcher. Je ne reçois qu’un long gémissement en guise de réponse, ponctué par les bruits de succion. Cécile déploie une telle énergie à me pomper, que je ne tarde pas à éjaculer dans sa bouche. Je décharge une telle quantité de foutre, qu’elle ne peut tout avaler et une partie de mon sperme coule sur ses seins. Elle se relève, récupère la semence tombée sur sa poitrine, se lèche les doigts et m’embrasse de sa bouche gluante. Remis de mes « émotions », nous nous équipons et partons au bateau pour notre plongée comme prévu. Nous allons sur un site différent de celui d’hier mais tout aussi beau et peu profond. Sous l’eau, nous finissons par nous poser à genou sur un fond de sable. Je suis tellement excité que je ne peux plus me retenir. Faisant face à Cécile, je commence à la caresser. Je lui ouvre sa combinaison, et écarte les bonnets de son maillot, libérant ses 2 magnifiques fruits dont les tétons pointent déjà tous durs dans ma direction. Cécile n’est pas en reste car elle plonge sa main dans mon bermuda et me caresse également. L’excitation est trop forte pour nous 2 et nous remontons sur le bateau. Une fois le matériel retiré, nous nous jetons l’un sur l’autre et nous embrassons fougueusement. Nous retirons précipitamment nos combinaisons, j’arrache le bikini de Cécile qui baisse mon bermuda, et nous nous retrouvons entièrement nus, allongés sur le fond du bateau, partis dans un merveilleux 69. Cécile m’offre de nouveau une merveilleuse fellation et je me concentre sur son clitoris. Je suce et joue longuement avec celui ci en le pinçant doucement entre mes lèvres et en l’aspirant comme pour le téter. Cécile se tord de plaisir sous moi. Je sens tout son corps qui vibre. Elle gémit de plus en plus fort et bientôt un orgasme la submerge alors qu’elle tient toujours mon pénis dans sa bouche. Je ressent son souffle et ses râles sur mon sexe, je fais en sorte de m’enfoncer le plus loin possible au fond de sa gorge, Mais Cécile réussit à se libérer de mon étreinte, et se mettant à genou devant moi, me fait comprendre qu’elle veut que je la prenne en levrette. Je m’approche d’elle, frotte ma queue sur sa vulve ruisselante de cyprine, et commence à la pénétrer. Elle pousse un premier cri lorsque mon gland force l’entrée de son vagin.« oouuuh … vas y doucement …. » me fait elle !!!Dans mon kozaklı escort excitation, j’ai déjà oublié à quel point elle est étroite. Je ralentis la pénétration, et plus doucement je gagne tout de même le fond de sa grotte. Je commence alors mon va et vient lentement, mais Cécile est tellement étroite que dans cette position je frotte contre les parois et cogne de suite au fond de son vagin. Elle n’en peut plus et ses gémissements font vite place à de véritables cris de plaisir m’encourageant à continuer ainsi. Heureusement que nous sommes loin du bord, car je pense que sinon, nous aurions ameuté toute la plage. L’excitation s’accroit et je délivre des coups de bassin de plus en plus forts. Cécile crie sans discontinuer et la saisissant par les hanches, je me met à pousser de plus en plus fort en ahanant comme un bucheron. Cécile est envahie par un nouvel orgasme, et moi même je ne tarde pas à jouir en elle. Nous nous allongeons l’un contre l’autre sur le fond du bateau, tout en nous caressant tendrement.«  tu es merveilleux … » finit elle par lâcher. « J’adore te sentir en moi, c’est trop bon. C’est la première fois que je fais l’amour avec un homme aussi bien pourvu que toi. » Tout en disant cela, elle a saisi ma queue et la caresse et la regardant comme si elle admirait un nouveau jouet. Elle me masturbe tellement bien, que je finis par être de nouveau en érection.« Humm mais c’est que tu es infatigable dis moi … reste sur le dos, j’ai envie de venir sur toi.Joignant le geste à la parole, elle se redresse et vient me chevaucher. Elle se positionne au dessus de mon arbre et s’empale tout doucement sur moi. Elle prend appui sur mon torse et commence à onduler du bassin sur mon pieu. Ses seins balancent au rythme de ses mouvements et m’offre un merveilleux spectacle qui me donne envie de les saisir à pleines mains et de les pétrir fermement tout en suçant ses gros mamelons.Cécile ne tarde pas à avoir un nouvel orgasme aussi vocal que les précédents, et s’effondre sur moi incapable du moindre mouvement. Je la retourne sur le dos et continue en missionnaire pour jouir à mon tour. Nous regagnons tranquillement le port, Cécile collée contre moi. Je lui demande alors :« dis moi, est ce que Sophie sait pour nous deux ? »« bien sûr que non !!! pourquoi cette question? »« parce qu’à midi, sa réflexion m’a un peu gênée. Je n’ai pas su trop quoi en penser ? »« quelle réflexion ? »« lorsqu’elle a dit qu’elle te savait entre de bonnes mains cet après midi !!! »« aah ça !!! elle ne m’a posé aucune question hier soir, mais elle s’est étonnée du temps que j’avais mis pour récupérer mon téléphone. ürgüp escort C’est vrai qu’elle m’a fait la remarque avec un petit ton malicieux, mais son mari est entré à ce moment là dans la cuisine et j’en ai profité alors pour m’éclipser. Ce matin, nous n’en avons pas reparler. »Arrivés au local, nous débarquons le matériel, le rinçons et le rangeons. Je propose à Cécile que nous prenions une douche avant le traditionnel punch d’après plongée. Elle ne se fait pas prier et nous nous retrouvons tous les deux entièrement nus sous le jet d’eau tiède. Je m’approche d’elle et me colle contre son dos. Le contact de sa peau m’électrise. Je me retrouve de nouveau en érection, mon sexe frottant contre ses fesses. Je viens pétrir ses magnifiques seins et joue avec ses mamelons qui redurcissent aussitôt lorsque je les pince entre mes doigts. Je l’embrasse dans le cou et ma seconde main descend vers son ventre, caresse un instant sa fine toison pubienne avant de glisser sur sa vulve. Ses lèvre sont déjà toutes humides et Cécile gémit doucement. Merveilleux moment de sensualité où elle s’abandonne totalement à mes caresses, la tête rejetée en arrière reposant sur mon épaule, les yeux clos, ses bras remontés au dessus de sa tête caressant mes cheveux.La sentant totalement offerte, je la retourne, la soulève dans mes bras en l’appuyant contre le mur de la douche. Elle passe ses bras autour de mon cou et croise ses jambes autour de ma taille. Je prend mon sexe d’une main, l’approche de sa vulve et me frotte quelques secondes. Mon gland s’insinue entre ses lèvres, commence à pénétrer son vagin parfaitement lubrifié mais toujours aussi étroit. D’un coup, je la laisse glisser le long de mon arbre sans la retenir. Elle s’empale sur ma tige tendue au maximum, Mon gland cogne brutalement le fond de sa chambre d’amour lui arrachant un cri de douleur et quelques jurons :« oouuh … putain … salaud … tu me fais mal … vas y doucement … »Je reste sourd à ses supplications et continue de la faire coulisser sur ma bite dressée et raide comme un chêne sans aucun ménagement. A chaque fois mon gland atomise le fond de son vagin et lui fait pousser un nouveau cris et de nouveau jurons à mon encontre. L’excitation est trop forte pour moi et je ne peux me retenir de jouir une nouvelle fois en elle avant de la déposer au sol. Elle est épuisée, incapable de bouger, elle s’accroche à moi. Elle finit par reprendre ses esprits …«  eh ben mon salaud … tu n’y es pas allé de main morte … t’es complètement fou … j’ai cru que tu allais m’exploser … »«  je t’ai fais mal ? »« fait mal … salaud tu m’as défoncée !!! »«  excuse moi … tu m’excite tellement !!! »« ah ça, j’ai cru remarqué … c’est que je ne suis pas habituée à un engin de ton calibre !!! putain tu es vraiment énorme …. mais c’est si bon !!! »Nous finissons de nous doucher et nous rhabillons avant d’aller déguster un punch bien mérité….

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort kayseri escort antep escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort gaziantep escort tuzla escort izmir escort ataköy escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort webmaster forum