En apprentissage 7 (suite)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

En apprentissage 7 (suite)En apprentissage 7 (suite)Malgré les promesses de Christel de nous revoir très vite, pas mal de temps était passé depuis notre escapade à Paris. Près de six mois. Max m’avait expliqué que Christel traversait depuis les fêtes de Noël une grave crise dans son couple qui allait certainement la conduire à une séparation. Je l’avais juste ent****rçue un jour dans la boutique du studio où elle venait récupérer des photos développées, mais c’était Christian qui l’avait servie. J’étais triste. La seule activité sexuelle que j avais eue pendant cet hiver se résumait à un jour où Max m avait pris dans l’obscurité du labo, après que nous nous soyons excités mutuellement en reparlant de mes « exploits » au Bois de Boulogne… Je me souviens que ce jour là, j avais joui sans me toucher, uniquement en ressentant les coups de queue de Max dans mon cul. Je m’étais aussi beaucoup branlé chez moi le soir en pensant à Christel et en reniflant la culotte qu’elle m’avait donnée dans la voiture en revenant de Paris. Mais cette culotte aussi commençait à avoir moins d’effet sur moi… Les odeurs intimes de Christel s’étaient estompées. Elle me manquait vraiment. De façon purement égoïste, je me disais que si elle se séparait de son mari, elle aurait plus de temps pour qu’on se voit…Avril 82.Mon apprentissage de photographe se fait en alternance entre le studio de Max et Christian, et des périodes à l’école. Un soir de sortie de cours, je crois avoir une vision… Non je ne rêve pas. Christel est là, à une dizaine de mètres du portail de l’école. Je la revois, vêtue d’un trench-coat beige. Ses cheveux sont attachés… Elle est splendide. Mon premier réflexe est de regarder autour de moi pour voir si des copains à moi sont par là, non pas par discrétion, bien au contraire… J’ai envie qu’on me voit avec elle… Je saute littéralement dans ses bras. J aurais envie de l’embrasser à pleine bouche mais elle calme mes ardeurs et dépose juste un baiser au coin de mes lèvres. Elle a manifestement besoin de plus de discrétion que moi…-Ça va mon petit amour ? C’est une bonne surprise ?-Oui, qu’est ce que tu fais là ?-Je ne m’arrête pas, mais je voulais te voir pour te demander un service…-Quoi ?-Je voudrais faire une surprise à Max en lui faisant passer des photos de moi comme celles qu’il a déjà faites de nous… Enfin tu vois… Tu voudrais les faire ? Mais sans rien lui dire…-Euh oui bien sûr ! Mais où ? Quand ?-Je t’expliquerai, mais je suis en train de déménager. J’habite provisoirement chez une amie qui elle-même est actuellement à l’étranger. On pourrait donc faire ça chez elle et pour la date, c’est à toi de me dire…-Moi ça peut être un Lundi, vu que le studio est fermé.-Alors ce Lundi après midi si tu peux…-Oui, oui… Je prendrai un appareil au studio en disant que je vais faire des photos dans Lyon.-Parfait ! Elle sort de son sac un petit bloc note.-Tiens je te note l’adresse pour Lundi. C’est pas loin, c’est à côté de la mairie du 6eme… Tu trouveras ?-Évidemment !-Je me sauve. Évidemment, pour Max, tu ne m’as pas vue ! Elle rit, me dépose un nouveau baiser et part à grand pas pour disparaître dans sa voiture garée à quelques mètres de là. Je découvre ce jour là que « ma » Christel se déplace en Golf GTi, la voiture qui à l’époque fait rêver tous les jeunes de mon âge dans l’attente d’avoir leurs 18 ans et leur permis de conduire… La classe !Mon cœur bat très vite… Tout s’est accéléré en 5 minutes… Je l’ai revue… Et je la revois dans 5 jours… J ai hâte !Lundi suivant, il est 14 heures quand je sonne à l’interphone d’un imposant immeuble de la rue Garibaldi. -c’est moi…-7eme étage, je t’ouvre…Mon cœur bat très fort dans l’ascenseur. Je suis assez encombré vu que j ai emmené un sac avec deux appareils photo, et un autre sac contenant un pied qui pèse très lourd…J arrive sur le palier. Christel m’attend dans l’entrebâillement de la porte. Me voyant chargé, elle accourt vers moi pour m’aider.Nous déposons tout dans l’entrée de l’appartement et elle me prend dans ses bras. Elle m’embrasse tendrement en caressant mes cheveux. Waouh que c’est bon, j’attendais ce moment depuis si longtemps… l’embrasser, la toucher, la sentir… Nous restons comme ça à nous embrasser pendant deux bonnes minutes…-Alors c’est là que tu habites ?-Pas pour longtemps je pense… le temps de trouver un appartement. On divorce avec mon mari…-Ahh…-Et oui, c’est la vie… Et elle me sourit.Elle est vêtue de façon assez stricte, une jupe noire izmir sarışın escort serrée, un petit haut blanc léger et une paire de petits talons.Elle me voit la regarder… « Ça change de ma tenue parisienne hein ?? » Elle rit. « C’est ma tenue de travail… Dans l’immobilier, on rigole pas tous les jours ! »-Non euh, c’est classe… J’aime bien… Tu veux qu’on fasses des photos comment ? Dans quelle pièce ? -J avais pensé en faire dans le salon, dans la chambre et puis peut-être dans la salle de bain. Il y a une super baignoire.En effet, l’appartement est super chic. Beaucoup de meubles, et des tableaux sur tous les murs…Je sors mon boîtier photo, l’équipe d’un objectif, et nous voilà partis pour un shooting photo…Pendant une bonne heure, je la mitraille dans toutes les pièces. Tout y passe… Striptease dans le salon, puis dans la salle de bain, dans la chambre… Des pauses de plus en plus chaudes… Elle est comme moi, elle adore ça. J en tremble… Elle est à deux mètres de moi, écartant sa chatte poilue avec ses doigts, se caressant, puis me tendant ses fesses… écartant son petit trou… Je n’en peux plus… Ma queue est dure dans mon jean depuis plus d’une heure…-On va faire aussi des photos dans la baignoire…. Pendant que l’eau coule elle part chercher son vibro et d’autres accessoires dans une de ses valises… C’est de plus en plus hot. Elle s’introduit un gode, se donne du plaisir devant moi… Tout en me fixant… Puis elle entre dans l’eau… continue de se caresser, et se met à nouveau le gode dans sa chatte… Je suis au bord de l’explosion dans mon pantalon. Cela fait des mois que j ai envie d’elle, c’est un vrai supplice…-Tu as envie ?-Oh oui, tu m’excites beaucoup depuis une heure !-Si tu as tout ce qu’il faut en photos, pose ton appareil et viens dans le bain.En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, je suis nu, la queue raide… Je m’assoie face à elle dans le bain puis m’allonge légèrement. Ma queue dépasse de l’eau. Elle verse du gel douche dans sa main et entreprend de me masser le sexe avec… Waouh, que c’est bon… Ces mains vont et viennent le long de ma queue, s’enroulent autour de mon gland. J’en ai la tête qui tourne, je gémis…-Si tu me fais ça, je vais pas tenir, j ai trop envie…-Ne t’en fais pas, on va régler ce problème… dit elle en souriant. -Oui mais j ai envie de toi-Tu te souviens de ce que je t ai dis à Paris ? Là, on joue, et c’est pas important… On va finir de jouer. Et après on ira dans la chambre. Et là, on fera l’amour… J’en ai très envie… Tu veux ?-Oh oui, j en rêve…-Je sais… Et d’un coup, en m’envoyant de l’eau sur le visage, elle lance : « Mais pour l’instant on joue !!! » Et elle reprend le massage de ma queue… Elle me fixe du regard en me branlant lentement.-Tu t’es bien branlé en pensant à moi tous ces mois ? -Oui, presque tous les jours…-Mmmmm, j’adore… je me caressais aussi en t’imaginant. Tu reniflais ma culotte ?-Oui…-Tu la léchais ? tu avais envie de ma chatte ?-Oh oui…-Mmmmm, j aime ça… Tu es toujours ma petite salope ?-Oui…Elle introduit un de ses doigts dans mon cul…-Tu es toujours ma petite pute ? Comme à Paris ?-Oh ouiiii-Dis le moi…-Je suis toujours ta petite pute…-Tu referas la pute pour moi ?-Oh oui-Tu suceras des queues pour moi ? Tu te feras prendre ton petit cul de salope pour moi ?-Oh oui….-Chaque fois que je te le dirais ?-Oui (en gémissant…) Oh oui-Oh oui qui ??-Oh oui Christel…Elle accélère son doigt dans mon cul et le massage de ma queue… Je ne vais plus tenir longtemps…-Mmmm, petite salope… dès que j aurai mon appartement, on pourra recevoir des hommes pour toi… des vieux beaux qui aiment payer pour se taper des petites putes comme toi… tu veux ?-Oh oui Christel-Tu seras la petite ado ou le petit ado qu’ils rêvent de baiser, et tu feras ça pour moi…-Oh oui… ChristelElle se penche sur ma queue, l’engloutit dans sa bouche et se met à la pomper énergiquement. En même temps, elle branle mon cul avec son doigt… C’en est trop… Je sens presque immédiatement la jouissance arriver…-Oh ouii, ouiiii… oui……. !Elle avale ma queue complètement au moment où mon jet de sperme part. Je sens mes jets saccadés emprisonnés au fond de sa gorge chaude… Ça n’en finit pas… Elle ne bouge plus… Elle attend que j’ai fini de me vider dans sa bouche… Puis elle remonte lentement le long de ma queue, prenant le temps de déglutir… Elle libère mon gland violacé… Pas une goutte de sperme ne sort de sa bouche… Elle finit d’avaler mon jus en me fixant du regard. Elle aime izmir olgun escort ça… Elle presse ma queue et mon gland pour encore aspirer les dernières gouttes… Je bascule la tête en arrière… Elle m’a achevé !!!Elle rigole…-Tu as aimé ?Je n’arrive même pas à répondre…-Si tu ne réponds pas, c’est que tu n’as pas aimé…-Oh si j ai aimé… -Mmmm j’aime te sucer… J’aime ton sperme.Je lui souris…Nous sortons de l’eau et nous séchons… Je range le matériel photo. J’espère que les photos seront bonnes. Mais en même temps, je me surprends à penser que j aimerais garder ce moment juste pour moi, et que Christel ne donne pas les photos à Max… Ce serait notre moment… J’en parlerai à Christel après…Je me promène dans l’appartement avec juste une serviette autour de la taille. Christel revient de la cuisine, en peignoir, portant un plateau… Elle nous a préparé un petit en-cas, avec du jus de fruits, des gâteaux et des fruits.-Tu viens, on va s’installer dans la chambre ?-Oui, ok…Elle pose le plateau sur le lit et nous nous allongeons de chaque côté. Son peignoir n’est pas attaché et s’ouvre quand elle s’étend sur le côté. Un de ces seins est complètement libre, et sa chatte, que je rêve de pénétrer depuis des mois est à portée de mes mains… -Je repensais à ce que tu nous avais dit à Paris… Qu’avec tous les jeux sexuels qu’on a pu faire tous les trois, finalement tu es toujours vierge… Tu n’as jamais pénétré une femme… C’est drôle quand on y pense… Beaucoup d’hommes ne feront jamais dans toute leur vie le quart de ce que tu as déjà expérimenté sexuellement à ton âge… et tu es pourtant encore vierge…Elle pousse le plateau et colle son corps contre le mien.-Et bien moi, je trouve ça très bien… Ça va dans le sens de ce qu’on disait… Jusque là, on joue, on se donne du plaisir, et c’est incroyablement bon de pouvoir le faire sans retenue, sans tabou, comme on veut… Et puis il y a autre chose… Il y a l’envie qu’on peut avoir de quelqu’un parce qu’on a des sentiments… Et il faut que tu apprennes à faire la différence…Je ne dis rien… J’écoute sa voix douce. Rien à voir avec la voix de « la Christel » qui me demande d’être sa petite pute… Là, sa voix est douce, posée, presque maternelle. -Tu comprends ?-Oui…Elle se colle encore davantage à moi en dégageant un pan de son peignoir derrière elle. Je sens les poils de son pubis contre ma peau. Elle m’électrise.Je remonte une de mes cuisses entre les siennes qu’elle entrouvre. Le dessus de ma cuisse est maintenant au contact de sa chatte… L’effet est immédiat, mon sexe durcit. Elle m’enlace et nous nous embrassons plusieurs minutes. J aime sa langue dans ma bouche, si chaude… Nous roulons sur le lit en nous embrassant. Tout est doux… Je ressens une nette différence avec la Christel joueuse habituelle. Pas de gestes précipités… Beaucoup de tendresse. De fait, moi-même je suis plus intimidé… J’ose à peine la caresser, un peu comme lorsque elle m’avait embrassée pour la première fois lors de notre première rencontre.Cela fait plusieurs minutes que nous nous embrassons. Elle se redresse, enlève complètement son peignoir, approche sa bouche de mon oreille et me chuchote :-J ai envie que tu me fasses l’amour. Tous ses mots à ce sujet me reviennent à l’esprit. On va faire l’amour… C’est bien de cela dont il s’agit… Voilà pourquoi tout est différent.Elle s’allonge à nouveau, écarte légèrement ses jambes, et m’invite à venir sur elle. Je prend place entre ses cuisses et m’allonge sur elle. Nous nous embrassons à nouveau longuement. Ma queue est contre sa toison… Elle écarte un peu plus ses cuisses. Ma queue glisse entre ses jambes. Je sens mon gland au contact de sa vulve. Je n’ai qu’une envie, c’est de pousser et d’entrer en elle. Elle bouge légèrement son bassin et je sens que mon gland s’est positionné à l’entrée de sa chatte… Il ne me suffirait que de pousser pour la pénétrer… Je vais enfin pénétrer le sexe d’une femme. Au moment même où je vais entrer en elle, elle me chuchote « attends un peu… », et posant ses mains sur mes épaules, m’invite à descendre le long de son corps… Elle ne dit mot mais ses gestes me guident en douceur. Elle accompagne ma tête vers son sexe. Elle écarte ses cuisses très largement et m’offre la magnifique vue de sa chatte, très ouverte. J’enfouis mon nez dans ses poils pubiens… Je m’enivre de cette sensation. Je me surprends à respirer très fort comme lorsque le soir dans mon lit je sens sa culotte en me masturbant… Et je retrouve la même sensation… izmir escort ilanları Je descends… Ma langue commence à lécher ses lèvres, son clitoris… Elle me guide… m’apprend… Rien à voir avec le jour où elle s’était assise sur mon visage pour que je lui « bouffe la chatte ». Ce jour là, c’était elle qui menait la dans… Alors que là, elle m’apprend à être celui qui manœuvre… qui doit amener sa partenaire au plaisir. De ses gestes et par ses gémissements, elle me montre toutes les nuances… m’apprend à utiliser ma bouche, ma langue… C’est fabuleux… Je prends un plaisir inouï à la lécher, sucer, aspirer… Je la sens prendre aussi beaucoup de plaisir… Elle se cambre, se tord de plaisir… Elle mouille beaucoup… Elle pousse de petits cris… Au bout de quelques minutes, elle m’invite à remonter le long de son corps pour revenir à notre position initiale… Je me retrouve à nouveau allongé sur elle. Je l’embrasse… Mes lèvres sont humides de son nectar intime. Ma queue est à nouveau contre sa chatte… Cette fois ci, c’est elle-même qui par un mouvement du bassin engage mon gland en elle… C’est doux, c’est chaud… Elle plaque ses mains dans mon dos et je comprends qu’elle me demande de la pénétrer… J’entre en elle… lentement… Elle lâche un soupir qui n’en finit pas… Quelle sensation, mélange de douceur, de chaleur. Tout est plaisir. Je sens ses chairs s’écarter délicatement au passage de mon gland, sans résistance aucune… Je suis profond en elle. Je vais pour commencer quelques va et vient mais elle plaque ses mains sur mes fesses comme pour m’immobiliser… « Attends… reste comme ça… ». Je m’exécute et reste immobile, ma queue au fond de son sexe… « embrasse moi… ». Nos langues se mélangent… Sans doute le meilleur baiser que j ai vécu de ma vie.Puis elle commence à bouger son bassin, comme pour me donner le signal… Je me retire légèrement… de ses mains sur mes fesses, elle me donne le tempo… Je me redresse sur mes bras tendus… Elle monte ses jambes sur mes épaules… Elle me regarde fixement dans les yeux et me chuchote « mon petit amour, je suis si heureuse… ». Elle ferme les yeux, bascule la tête en arrière et, par ses mouvements de bassin, m’engage à accélérer. Elle gémit de plus en plus fort… Je suis en elle si profondément…. Que c’est bon… C’est incroyable. Tellement loin de ce que j imaginais. Elle râle, commence à pousser de petits cris qui se rapprochent de plus en plus. Je ne vais pas tenir longtemps à ce train là… Que dois-je faire ? Me retirer ? Je ne sais pas… Elle ouvre à nouveau les yeux, me regarde en gémissant… Elle a compris que je vais jouir aussi… Je me retire… je ne peux pas prendre le risque de jouir en elle si elle ne le veut pas… Mais immédiatement : « Non mon amour, reste en moi… Viens en moi… ». Alors je la pénètre à nouveau et nous jouissons ensemble au bout d’à peine une minute ; elle, dans un long cri en se cambrant, et moi dans un long râle… Elle m’immobilise profondément en elle… Elle ôte ses jambes de mes épaules et m’attire sur elle… Immédiatement nos langues se mélangent… Nous sommes essoufflés tous les deux, nos corps tremblent encore.Puis nous restons quelques minutes, comme ça, immobiles… Je sens mon sexe ramollir en elle, puis ressortir naturellement de sa chatte… Nous roulons sur le lit. Elle se retrouve sur moi. Elle me sourit…-ça va mon petit amour ?Je n’arrive même pas à répondre… Je la regarde, je souris et me blottis dans son cou…Nous sommes restés comme ça une bonne vingtaine de minutes sans bouger… Juste nos mains caressaient le corps de l’autre. Nous nous sommes même couverts sous la couette car nous commencions à avoir un peu froid… Et la fin de l’après midi est arrivée lentement sans que nous ne fassions plus rien que de nous caresser, nous embrasser, parler, rire…Arrivé 18h30, il fallut se rendre à l’évidence… Je devais rentrer chez moi.Avant de partir, elle me demanda de lui donner les deux pellicules photos que j avais shootées…Mon retour chez moi fut un mélange de tristesse d’avoir laissé Christel et de bonheur en repensant au moment que je venais de vivre. Malgré la douche que j avais prise avant de partir, j avais encore l’impression de sentir l’odeur de son corps, l’odeur de son intimité…Au moment de nous séparer, Christel m’avait embrassé tendrement et m’avait dit :-« Je te promets qu’on va très vite se revoir… Je vais beaucoup penser à toi. Ça c’est pour mon petit amour. »Puis, prenant son regard malicieux, elle avait ajouté d’un ton très coquin :-« Et puisque tu m’as promis que tu allais être la petite pute obéissante que j’offre à qui je veux, on va aussi très vite se revoir pour ça ! Et puis une dernière chose… Les photos, je les garderai pour moi… Et bien sûr, tu ne dis rien à Max… »A suivre

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort adapazarı escort adapazarı escort seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort kayseri escort antep escort malatya escort bayan kayseri escort bayan eryaman escort bayan pendik escort bayan tuzla escort bayan kartal escort bayan kurtköy escort bayan ankara escort gaziantep escort tuzla escort izmir escort ataköy escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort webmaster forum