Une Bourgeoise Libérée (01)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Emo

Je me rappelle avec précision la 1ère fois que je l’ai rencontrée. Elle m’avait contacté suite à une petite annonce que j’avais déposé chez plusieurs commerçants.

J’avais 23 ans et j’étais en dernière année dans une école d’ingénieur. Comme beaucoup d’étudiants, donner des cours particuliers à des collégiens et lycéens, me permettait d’avoir un petit revenu, irrégulier certes, mais bien pratique pour profiter de la vie.

Elle devait avoir aux alentours de la quarantaine et habitait dans une maison bourgeoise du centre ville. Lors de notre première rencontre, elle m’avait expliqué que son fils, en classe de seconde, était bon élève mais qu’il avait des difficultés passagères en math. Son mari étant très pris par ses responsabilités professionnelles et voyageant assez souvent, ne pouvait lui apporter l’aide nécessaire, quand à elle, littéraire, se sentait incapable de l’aider.

Cette première fois, j’ai découvert une femme élégante, en robe très classique. Son sourire, mais aussi sa réserve, ne gâchait pas son accueil. Elle me proposait de venir 1 à 2 fois par semaine, pour aider son fils, en fin de journée ou début de soirée. Ce premier contact n’a pas duré plus d’une heure pendant laquelle, elle a semblé rassurée sur mon expérience. Pendant cette heure, je voyais à ses regards discrets, qu’elle m’évaluait. Rien de choquant. Petit à petit, la réserve du départ s’est transformée en une conversation agréable et même quelques éclats de rire. Elle paraissait rassurée et se détendait. Bien qu’habillée sobrement et sans volonté d’être sexy, lors d’un croisement de jambes, assise dans un fauteuil du salon, j’ai cru apercevoir la lisière d’un bas et l’attache d’un porte jarretelles.

En ressortant de chez elle, je me rends compte que mon regard ne lui a pas échappé, mais ne l’a pas choqué plus que ça visiblement.

Je me demande si ma vision de la couleur bleue clair de cette lingerie, alors qu’elle croisait une nouvelle fois les jambes et que sa jupe avait légèrement remonté sans qu’elle ne cherche pas à la remettre en place, était volontaire ou un simple hasard.

Lors des rendez vous suivants, Hélène, la mère de Gilles, mon élève, m’accueille toujours avec un grand sourire, puis nous laisse travailler soit dans le salon, la salle à manger ou dans la chambre-bureau de son fils au 1er étage. Comme je ne regarde pas ma montre, c’est souvent elle qui vient nous arrêter au bout d’une heure et quart et plus. Les résultats de Gilles progressent rapidement, il est intelligent et travailleur. C’était juste une mise à niveau et un accompagnement.

Lors d’une heure de cours où Gilles m’accueille, sa mère étant absente, nous montons dans sa chambre-bureau. La porte de la chambre de ses parents est restée ouverte, et sur le lit plusieurs parures de sous vêtements sont en évidence, comme si mère avait du faire un choix avant de sortir. A la fin de l’heure, en redescendant la porte de la chambre est toujours ouverte, alors que sa mère est rentrée et qu’elle sait que nous sommes à l’étage.

Avec un grand sourire, elle me demande si tout s’est bien passé. Lui répondant par l’affirmative, Büyükesat Escort j’appuie sur le « tout », et dans l’échange de regards, je comprends que la porte restée ouverte n’est pas un hasard.

– Si vous avez un peu de temps, mardi prochain, j’aimerais vous offrir l’apéritif après l’heure de cours, me dit elle, cela nous permettra de fêter les notes de Gilles et de parler plus longuement.

Le mardi suivant, la porte de la chambre est entre ouverte mais rien sur le lit. En redescendant, Hélène a préparé un apéritif dans le salon et Gilles se joint à nous quelques minutes avant de nous laisser seuls.

La conversation devient plus intime. Elle me confie que, malgré les apparences d’une vie agréable, elle se sent parfois un peu seule. Son mari est souvent absent, y compris parfois le soir ou le week-end. Gilles de son côté est souvent absent le week-end de part ses activités sportives ou parti chez des amis. Avec tact, elle essaye de savoir si j’ai une petite amie, ce qui n’est pas le cas en ce moment. Bien qu’elle me dise que c’est dommage, je vois tout le contraire dans ses yeux

– Je voulais m’excuser, me dit elle. Vendredi dernier, j’ai oublié de fermer la porte de ma chambre. J’aime porter de la lingerie fine et j’ai tout laissé sur le lit. J’espère que je ne t’ai pas choqué.

C’est la 1ère fois qu’elle me tutoie.

– Non, pas du tout. Bien au contraire, j’aime beaucoup la lingerie et les filles de mon âge n’en portent pas, je trouve que c’est dommage. Vous êtes très jolie et toujours élégante

– J’ai vu dès notre 1ère rencontre que tu aimais cela, me dit elle en riant.

En partant, dans l’entrée, au lieu de me tendre la main, elle se rapproche. J’en profite pour l’embrasser, une première fois sur la joue et la seconde sur ses lèvres. C’est Hélène qui force les miennes avec sa langue. Le baiser se transforme en une étreinte amoureuse.

En arrivant le vendredi suivant pour travailler avec Gilles, Hélène m’ouvre la porte.

– Je suis désolée, Gilles n’est pas là. Il est déjà parti avec son père en Bretagne pour faire du bateau avec des amis. Ils ne rentreront que dimanche soir. J’ai oublié de te prévenir.

– Tu es bien sûre, d’avoir oublié?

Nous éclatons de rire, nous savons bien tous les deux que c’est faux.

– Pour m’excuser, me dit elle, si tu en as envie, nous pouvons passer le week end ensemble et se rapprochant de mon oreille, elle me chuchote que tous les soirs, elle s’est donnée du plaisir en pensant à moi. Elle m’entraine dans le salon

– J’espère que la couleur te plaira, me dit Hélène en commençant à ouvrir les boutons de son chemisier. Je lui prends les deux mains pour les placer sur mes épaules. J’ai envie de découvrir par moi même cette lingerie. Couleur fuchsia, un très joli soutien gorge pigeonnant s’offre à moi, je caresse un sein puis l’autre puis les deux à travers la dentelle, avant d’attraper avec deux doigts ses tétons et de les faire rouler à travers. Passant mes mains dans son dos pour le dégrafer, je suce ces deux noisettes avant de les Beşevler Escort agacer avec mes dents.

– A mon tour me dit elle. Hélène s’agenouille, ouvre ceinture et pantalon et caresse ma queue à travers le slip, plonge la main dedans pour la sortir et commencer à la lécher sur toute sa longueur avant d’entourer le gland et d’agacer le méat avec le bout de sa langue. C’est la 1ère fois qu’une femme m’excite autant par cette caresse. Je grogne de contentement

– Ca te plait, à ce que j’entends. Viens, on monte dans la chambre. Je veux que tu me prennes dans le lit conjugal. Fais moi ce plaisir de faire cocu mon mari qui ne s’occupe plus de moi. Tu as tous les droits, baise moi comme tu en as envie, mais baise moi longtemps.

Avant de monter je détache sa jupe et la laisse tomber à terre. La voir monter les marches en balançant ses fesses, en haut talons, bas, porte jarretelles et string fuchsia est trop excitant.

– Tu ne t’attendais pas à trouver une salope sous les apparences d’une petite bourgeoise. C’est un de mes fantasmes et c’est pour toi. Mon cul te plait, il est à toi et si tu veux passer par là, tu seras le 1er. Mon mari n’y a jamais eu droit. Il a essayé il y a au moins 10 ans et je lui ai refusé. Traite moi en salope!

Arrivés au pied du lit, je lui claque les fesses en lui disant de se mettre à 4 pattes

– Je veux voir tes fesses quand je vais te prendre et pouvoir jouer avec tes tétons. Je vais te faire crier et t’épuiser. Ton string est déjà trempé. C’est vrai que tu es une salope sous tes apparences de bourgeoise

Je frotte ma queue sur sa fente trempée par ses sécrétions. Elle tente à chaque passage de reculer ses fesses pour la faire rentrer a queue, mais n’y arrive pas.

– Oh vas y, rentre, tu vas me rendre folle.

Je rentre en une seule fois jusqu’à toucher ses fesses avec mon pubis. Après quelques secondes, je commence les aller retour de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elle explose en hurlant. Un flot de mouille arrose le lit. Je la tiens par les hanches pour qu’elle reste bien cambrée à 4 pattes. Je caresse son œillet avec mes doigts enduits de sa crème gluante avant d’introduire un premier doigt suivi immédiatement par le second. Je suis surpris par le peu de résistance. On dirait que mes doigts sont aspirés, avant de présenter le bout de ma queue.

– Oh oui, me dit Hélène, tu es le 1er, ouvre moi doucement.

Alors que je m’attends à avoir du mal à passer, elle se recule pour être prise à fond. Je commence les aller retour, et encore une fois c’est elle qui accélère le rythme jusqu’à me faire exploser en elle. Les jets de sperme sur ses parois déclenchent son orgasme.

Nous nous remettons de nos émotions dans les bras l’un de l’autre.

– J’espère que mes paroles ne t’ont pas choqué. Je ne t’ai pas caché que je suis ou plutôt que j’étais une femme frustrée avant ce soir. Aucun homme ne m’a touché depuis plus de 5 ans. Dès que je t’ai vu, tu m’as plu, et quand j’ai remarqué tes regards discrets sur mon porte jarretelles, sans que ce soit volontaire de Cebeci Escort ma part, je me suis dis que je ne pouvais pas passer à côté. Dès le 1er jour, j’ai fantasmé et je me suis donné du plaisir en en pensant à toi et à mes fantasmes. J’ai volontairement laissé la porte de la chambre ouverte pour t’attirer, comme tu semblais aimer autant la lingerie que moi. Alors ce soir, je suis partie en vrille quand j’ai senti que tu allais me donner tout le plaisir dont j’avais envie depuis si longtemps

– Si tu voulais m’exciter au maximum, c’est très réussi. Tu as raison, ton langage dans la bouche d’une bourgeoise, mérite d’être punie. Tu vas rester tout le week end à poil en hauts talons, bas et porte jarretelles et tu oublies petite culotte et soutien gorge, y compris si nous sortons. Une bonne fessée pour te punir et t’exciter pour que tu deviennes encore plus salope, puisque c’est ce dont tu as envie. Tu es déjà une sacrée suceuse, et ton petit trou n’avait jamais connu de vraie queue mais est bien souple pour une vierge. Tu joues avec des godes?

– Je ne peux pas te le cacher, mais avec ta queue c’est 100 fois meilleur. C’est la 1ère fois que je jouis par cette entrée. Avec mes jouets, j’avais des sensations agréables mais rien de plus. Je ne m’attendais pas à jouir et tu m’as fait comprendre pourquoi certaines femmes disent qu’elles préfèrent s’offrir par là que de faire l’amour plus classiquement.

– Tu appelles jouir par cette entrée?, dis plutôt que tu aimes te faire …

– Enculer, oui j’aime me faire enculer par ta queue.

– C’est de pire en pire, tu ne vas pas échapper à une double fessée.

Nous descendons pour diner, nous sommes affamés tous les deux et il est déjà tard.

Après le diner, à la voir se déplacer fesses nues et les balancer à chaque pas, accompagnées par ses seins qui suivant le bal, elle m’excite

– Tu as un beau cul, comme tu dirais. Je trouve tes fesses superbes mais un peu trop blanches, viens ici

Basculée, sur le dossier du canapé, je la fesse doucement, et voyant que ses fesses commencent à rougir et que ses plaintes n’expriment aucune douleur, je continue bien plus fort tout en passant mon autre main entre ses cuisses pour la doigter et appuyer sur son clitoris. Sans surprise elle commence à jouir jusqu’à m’arroser une seconde fois la main.

Au lieu de se relever, elle cache son visage dans ses mains.

– J’ai honte me dit elle en riant, je jouis en me faisant fesser par un homme de 20 ans plus jeune que moi. Je suis en train de devenir une dépravée comme je fantasmais.

Avec toi, j’ai jouis plus qu’en 10 ans de mariage. Je n’ai pas l’intention de m’arrêter là.

Lundi matin je sais déjà que tu vas me manquer.

Le vendredi suivant, je reviens pour donner un cours à son fils et c’est elle qui m’accueille avec un grand sourire. Avant que son fils nous rejoigne, elle m’embrasse sur les lèvres.

– Regarde me dit Hélène en soulevant sa jupe, ta salope ne mets plus de culotte pour que tu puisses la prendre où tu veux et quand tu veux!!

En effet, bas, haut talons et porte jarretelles, mais elle n’a pas remis de petite culotte ou de string depuis notre première soirée.

Elle me glisse dans la main une enveloppe en me disant que c’est une surprise.

Dès la fin de l’heure de soutien à son fils, j’ouvre l’enveloppe,

« Demain samedi je suis libre pour toi, rejoins moi à cette adresse … , c’est une surprise je t ‘expliquerai.»

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

mersin escort sex hikaye bakırköy escort şişli escort tuzla escort izmir escort izmir escort izmir escort hurilerim.com istanbul travesti istanbul travesti istanbul travesti ankara travesti Moda Melanj canlı bahis taksim escort otele gelen escort mecidiyeköy escort seks hikayeleri film izle kocaeli escort kocaeli escort keçiören escort etlik escort sex hikayeleri bahçeşehir escort şişli escort şirinevler escort muğla escort muş escort nevşehir escort niğde escort ordu escort osmaniye escort rize escort sakarya escort samsun escort siirt escort etiler escort Escort bayan Escort bayan bahisu.com girisbahis.com antalya rus escort escort escort escort travestileri travestileri kızılay escort esat escort escort Escort görükle escort bayan çankaya escort Escort ankara Ankara escort bayan Ankara rus escort Eryaman escort bayan Etlik escort bayan Ankara escort bayan Escort sincan Escort çankaya beylikdüzü escort Antalya escort bursa otele gelen escort görükle escort bayan porno izle Anadolu Yakası Escort Kartal escort Kurtköy escort Maltepe escort Pendik escort Kartal escort xnxx Porno 64 alt yazılı porno bursa escort bursa escort bursa escort> bursa escort şişli escort gaziantep escort gaziantep escort bornova escort balçova escort mersin escort bursa escort bayan görükle escort bursa escort bursa merkez escort bayan Bahis sitesi ankara escort porno porno kuşadası escort bayan