Valérie Prend Les Rênes Ch. 03

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Valérie prend les rênes

Chapitre 3 : les humiliations de Pierre

-Tourne-toi !

Regarde son sexe, raide comme un mat rien qu’à nous écouter tellement c’est humiliant pour lui que je te dévoile nos secrets. Son sexe deviendrait presque intéressant. Mais il ne m’intéresse pas, n’est-ce pas mon chéri?

-Non Alicia.

-Explique à Valérie pourquoi…

-Parce que Alicia a besoin de vrais mâles avec des gros sexes qui peuvent la faire jouir de nombreuses fois. Et moi je n’ai qu’une petite bite qui jute beaucoup trop vite.

-Exact, remets-toi face au mur.

Je vais te donner un exemple d’humiliation assez récent. Il y a quinze jours nous sommes allés au restaurant. On nous conduit à notre table, on nous donne le menu et puis arrive une serveuse, une superbe jeune femme avec des yeux d’un bleu profond, pour prendre la commande. Je demande une salade césar et quand elle demande à Pierre ce qu’il souhaite, je lui réponds « il prendra la même chose que moi ». Et sur ce elle me répond « excellente idée, madame » et ce sans pouvoir cacher un léger sourire. Ensuite elle me dit :

-Je suppose que c’est madame qui choisira les boissons?

-En effet. Une demi-bouteille de Chablis pour moi et une carafe d’eau pour nous deux.

-Je vous apporte cela de suite.

En nous apportant les boissons, elle a repris le verre de Pierre et a déposé à la place une tasse en plastique vert à deux anses, comme on utilise pour les bébés.

-Je crois que cela conviendra mieux à monsieur.

-Excellente idée mademoiselle, je crois même que je vais en acheter pour chez nous …

Et nous avons éclaté de rire…

A la fin du repas j’ai demandé un café. Elle me l’apporte et dépose devant Pierre un petit verre avec un liquide jaune à l’intérieur.

-Une boisson très personnelle pour monsieur ….

Je le prends, le porte à mon nez …. Elle avait pissé dedans …

-Vous êtes incroyable ! Bois bien la pisse de mademoiselle, mon chéri.

Et Pierre s’est exécuté devant nos grands sourires. J’ai demandé à la serveuse si elle ne voulait pas venir un soir dîner à la maison, ce qu’elle a accepté. Elle s’appelle Claire, j’ai son numéro. J’attendais que tu sois là pour l’inviter. Mais le plus fort de tout cela c’est que la table voisine, où deux femmes déjeunaient, n’a rien perdu de nos conversations. Et quand elles se sont levées, une d’entre elles m’a félicité pour la manière autoritaire avec laquelle je traitais mon mari. Je crois que ceci a été le point culminant de l’humiliation de ton beau-père pendant tout le repas. Ce n’était plus juste un secret de ménage mais cela devenait une affaire publique, même si le comité est encore limité.

Quand nous sommes rentrés à la maison, je n’en pouvais plus tellement j’étais excitée. A peine la porte ouverte, je me suis mise nue, je me suis mise dans le canapé et je suis fait jouir une première fois. Et puis j’ai envoyé Pierre chercher un de mes vibros dans la chambre et je me suis donné un deuxième orgasme. Pierre était à genoux devant moi, il bandait au maximum. Je lui ai dit de se branler et encore plus vite que d’habitude il a envoyé un grand jet en l’air. Lui aussi cette séance d’humiliation l’avait excité au maximum. N’est-ce pas Pierre?

-Oui Alicia. Me faire ridiculiser ainsi par et devant des inconnues a été très fort. Je n’étais pas du tout excité pendant le repas parce que je craignais la tournure que pourraient prendre les événements. Mais à peine sorti du restaurant, soulagé, l’érotisme de la situation s’est porté sur mon entre-jambes et j’ai bandé comme rarement.

-Et dis-moi, la première fois que tu as fait Pierre cocu?

-Ah oui, intéressant. Disons que cela s’est passé en 3 temps. Pierre, pendant que je raconte cela à Valérie, tu vas défaire ses valises et tu ranges tout dans les armoires. S’il y a du linge ou des vêtements sales ou chiffonnés, tu t’occupes de les nettoyer et ou de les repasser.

Vérifie aussi que tout est en ordre dans la chambre et la salle de bain. Et quand ce sera fini, tu commences à préparer le dîner. Tu as acheté du poisson?

-Oui Alicia, j’ai eu de beaux filets de bar.

-Bien, fais-nous une petite purée à l’huile d’olive en accompagnement. Que tout soit prêt pour 19 heures 30. Tu bandes toujours?

-Je suis désolé mais tes récits ne peuvent pas me laisser indifférent…

-Je comprends et j’accepte pour cette fois. Alors avant d’aller t’occuper des valises de Valérie, tu vas te branler devant nous et tu jutes dans la troisième coupe.

-S’il te plaît Alicia, pas devant toi et Valérie.

-A GENOUX ET TU TE BRANLES ! Tu l’as déjà fait devant Denizli Escort moi et je veux que Valérie voie comme tu peux être pathétique. A m’écouter elle pourrait te trouver sympathique, mais tu n’es qu’une larve, un petit branleur de merde. Alors maintenant tu secoues ta nouille dans cette coupe et puis tu bois ton jus. OU JE T’ECLATE LES COUILLES !

Et je n’ai plus osé hésiter et rouge de honte j’ai commencé à me branler, le plus vite, le plus fort possible pour ce soit rapide. Je n’avais plus envie de jouir mais je devais jouir. Heureusement Alicia a bien voulu m’aider. Elle a enlevé le bas de son maillot.

-Regarde mes seins, ma chatte. Ce que je donne à mes amants, eux qui sont des vrais mâles.

Et sur ce voilà que Valérie glisse une main dans son slip et commence à se caresser… C’est trop, je jouis déjà dans la coupe et aussi vite je la porte à mes lèvres. Que cette séance soit terminée…

-Dégage, va te rincer et tu remets ta cage. Et puis au boulot.

Du coin de l’œil je vois Valérie qui se pince les tétons, elle ne peut plus s’arrêter, cela a été trop loin. Elle commence à gémir et laisse venir son orgasme.

-Désolée maman, ce n’est sans doute pas très convenable mais je n’en pouvais plus.

-Oh, du pas convenable tu vas encore en avoir et du beaucoup plus fort. Tu dois te sentir à l’aise pour faire tout ce dont tu as envie et quand tu en as envie. Moi, je ne me gênerai pas. Mais si un jour quelque chose te choque et que tu ne peux l’accepter, tu dois le dire. Je t’ai dit que tu ne devais pas partager tout ce que nous faisons et tout ce que je veux c’est que tu te sentes bien chez toi.

-Merci maman. Je n’hésiterai pas à te le dire et j’apprécie que tu comprennes mon attitude.

-Voilà, c’est réglé. Et puis tu as ainsi eu droit à une belle scène d’humiliation pour Pierre. Tu me demandais donc comment je l’avais fait cocu….

Je les ai laissées continuer leurs discussions, je suis allé prendre une douche et puis j’ai remis ma cage de chasteté. Ensuite je me suis occupé de défaire les valises de Valérie. J’ai tout trié, le linge sale, le linge chiffonné et puis j’ai rangé dans la penderie et dans la commode ce qui pouvait directement l’être. Les pulls et les t-shirts dans les tiroirs, les chemisiers et les vestes sur des ceintres. Enfin ses sous-vêtements dans un autre tiroir, les slips d’un côté, les soutiens de l’autre, rangés par couleur. Je n’ai pas pu m’empêcher de regarder chaque pièce, de les admirer et de les imaginer sur le corps de Valérie. Certains éléments sont vraiment très sexy : un body en dentelle de chez Cadolle et différentes pièces de chez Agent Provocateur. Heureusement que je portais de nouveau ma cage sinon j’aurais certainement fait une connerie.

Et puis je me suis occupé du lavage et du repassage, en nettoyant à la main la lingerie sale, comme je le fais pour Alicia. Et cette fois j’ai rapidement respiré l’odeur dont ce linge était imprégné et même porté à ma bouche les deux slips encore souillés. J’aime, je divine l’odeur de la femme quelle qu’elle soit, même et encore plus quand elle est forte.

Je suis passé plusieurs fois devant la porte qui donne sur la terrasse et j’ai pu entendre des « non ! quand même pas ! mais si, tu verras ! quelle larve ! …. » et de grands éclats de rire. Je suppose que j’étais toujours le centre d’intérêt de la conversation. Je ne demandais pas mieux. Maintenant que le « coming out » avait eu lieu, autant que Valérie en sache le plus possible, je crois que je serai plus à l’aise que si elle ne découvrait petit à petit d’autres éléments de ce côté original de notre vie de couple.

En ce qui concerne la première fois qu’Alicia m’ait trompé, il y a eu en effet trois temps différents. Le premier moment fut la décision, il y a 3 ans.

-Pierre?

-Oui Alicia?

-J’ai besoin de faire de nouvelles expériences sexuelles. Avec toi c’est pas mal mais d’après ce que des amies m’ont raconté il y a beaucoup beaucoup mieux.

Tu jouis trop vite, tu ne m’as jamais donné un orgasme avec ton sexe. Tu me caresses très bien et tu es doué avec ta langue. Mais là aussi il semblerait que je peux trouver d’autres talents, hommes ou femmes. Je veux tout essayer. Et si tu aimes me servir et vivre à mes pieds, cela ne devrait pas te gêner d’être cocu. De toutes façons c’est dans les règles que tu as acceptées.

Quelques jours plus tard, Alicia me montrait un texte qu’elle allait publier sur des sites de rencontre que des amies lui avaient renseignés. C’était le moment de la sélection.

« Epouse comblée en termes d’affection mais très frustrée sexuellement Denizli Escort Bayan cherche homme ou femme pour lui faire découvrir le vrai sexe, je veux tout essayer, ou presque tout…. Mon mari, qui m’est entièrement soumis, est au courant : pas besoin de se cacher. Mais pas question pour moi de l’abandonner, il m’est trop utile »

Très vite elle a reçu de nombreuses réponses. Elle en a sélectionné une dizaine et puis finalement trois sur base des critères suivants : élégance, stature et politesse. Les deux premiers critères en fonction des photos reçues, le troisième sur base du mail qui les accompagnaient. Ceux qui se présentaient avec un texte style « je vais te péter la chatte et le cul avec ma grosse bite » ou plein de fautes d’orthographe étant directement éliminés.

Enfin il y a eu la rencontre. Alicia avait invité les trois personnes retenues à venir prendre un verre, à des heures différentes, dans un pub que nous fréquentons régulièrement. Et l’heureux élu fut Mike (mais plus tard elle m’a dit qu’elle couchait aussi à l’occasion avec les deux autres et que c’étaient d’excellents amants). C’est un grand black, très raffiné, très posé, en tout cas avec mon épouse, qui devient une véritable bête quand c’est le sexe qui est en jeu. Mike l’a invitée une ou deux fois au restaurant et puis à une soirée organisée par un de ses amis. Et c’est là, ses craintes ou éventuels possibles remords dilués dans l’alcool, qu’elle s’est laissée prendre par Mike d’une manière brutale, comme elle le souhaitait. J’en ai déjà parlé. Depuis Mike est rentré dans notre vie et c’est devenu un partenaire régulier d’Alicia et un invité permanent à la maison.

-Voilà Valérie c’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Mike et que ton beau-père est devenu en plus cocu. Et non seulement cocu mais il est aussi au service de Mike quand celui-ci vient à la maison ou qu’il a besoin de lui.

-Besoin de lui?

-Pour aller faire le ménage dans son appartement, le conduire à l’aéroport, à l’occasion faire ses courses. On peut dire que maintenant on forme une sorte de ménage à 3. En général Mike vit de son côté en semaine, il possède un cabinet d’expert-comptable et vient passer le week-end ici, et puis nous passons des vacances ensemble, ou bien Mike et moi on se fait un mini-trip pour un long week-end.

-Et ce Mike, comment est-il?

-Physiquement c’est un superbe mâle si je puis dire. Il doit mesurer 1m85, un corps super fit mais rien d’un bodybuilder. Tu te sens tout de suite en sécurité à ses côtés et tu es prête à le suivre sans poser de questions. Et puis son sexe !

-Raconte maman !

-Il n’a rien de surdimensionné, comme le reste de son corps il est fort et puissant. Quand il est en érection tu ne peux que l’admirer et avoir envie de le prendre dans tes mains ou ta bouche et puis en toi. Et puis Mike se rase le sexe et les couilles, il garde ses poils jusqu’à hauteur du pubis. Je trouve cela très élégant et beaucoup plus agréable pour sucer son sexe.

-Tu me donnes envie !

-Oh ne t’inquiète pas, tu vas bientôt le rencontrer et je veux bien te le prêter. Attention, j’ai dit prêter ! Mais il a aussi quelques amis dans le même style que j’ai déjà vu à l’œuvre et qui pourraient très bien te satisfaire. Enfin, je dis cela mais je ne sais pas le type d’homme que tu aimes rencontrer. Tu m’expliqueras plus tard. On rentre dîner, Pierre vient de me faire signe que nous devions passer à table…. C’est le seul ordre qu’il a droit de me donner..hahaha.

La table était dressée pour elle deux, j’avais préparé une entrée légère avec différents légumes grillés, mon poisson finissait de cuire. J’ai apporté une bouteille de vin, un Loire rouge, Alicia n’apprécie pas tellement le blanc

exceptés Chablis et Meursault, je les ai servies et suis retourné à la cuisine. Je portais mon petit tablier de serveuse qui a beaucoup plu à Valérie.

-Oh que c’est mignon ! Et cela te va très bien. Il faudra une fois que tu le portes sans avoir ta cage de chasteté, cela doit être assez drôle à voir …

-Merci Mademoiselle. Si Alicia me le permet…

– Tu cherches déjà à être libéré de ta cage? C’est tout à fait possible mais en t’attachant le ball-stretcher, ce sera moins agréable pour toi. Fais le service maintenant.

Assez vite après le repas Alicia m’a dit qu’elles allaient se coucher, la journée avait assez longue et pleine de surprises. Elle m’a aussi annoncé que Mike viendrait déjeuner demain dimanche ( vu l’arrivée de Valérie et sans savoir comment elle réagirait à sa présence, il avait préféré ne pas venir ce samedi comme il en a l’habitude) Escort Denizli et qu’avant cela Valérie et elle irait faire une promenade en forêt. Je devais préparer le petit-déjeuner pour 08.30.

Le lendemain matin Valérie est arrivée la première dans la cuisine où j’avais mis la table pour le petit-déjeuner. Elle portait une grande chemise, qui devait lui servir de pyjama, et elle n’avait fermé qu’un seul bouton laissant ainsi libre à ma vue sa magnifique paire de seins et sa chatte que je n’avais pas vue hier. Elle a gardé une petite toison brune, taillée ras et en triangle. Très élégante comme le reste de sa personne. J’aime les femmes dont le sexe est épilé ou bien celles qui ont gardé des poils pubiens mais d’une manière entretenue. Je n’apprécie guère les toisons abondantes, sans retenue ni soin. C’est juste d’un point de vue esthétique, il y a bien longtemps que je n’ai plus le droit de m’exprimer sur ce sujet. Alicia porte aussi une toison minimale, style « ticket de métro » mais quand elle me fait faire un cunni à ses amies, je m’adapte à toutes les formes de toison.

-Arrête de regarder mon corps Pierre et sers-moi mon petit-déj, je meurs de faim.

-Je vous prie de m’excuser mademoiselle mais vous êtes si belle. Que souhaitez- vous? Café ou thé? Des œufs?

-Un grand bol de café, pas d’œufs mais si tu pouvais me faire une salade de fruits.

-Bien sûr mademoiselle et pendant votre balade j’irai acheter des fruits pour faire une salade plus intéressante.

-Dis-moi, avant que je ne passe à table, es-tu heureux? Sincèrement !

-Oh oui mademoiselle, tout à fait heureux ! Je sais que cela peut paraître bizarre mais vivre aux pieds d’Alicia, lui obéir en tout, accepter ses ordres, ses punitions, ses humiliations, c’est un rêve pour moi. Je ne dis pas que c’est toujours facile mais je sais que cela est ma vraie place et je me dois de tout accepter pour la garder.

-Même quand Mike vient faire l’amour à ton épouse?

-C’est un bon exemple quand je disais que ce n’est pas toujours facile, mais monsieur Mike est une personne charmante et bien éduquée, il peut être très sévère car c’est un maître naturel, un mâle Alpha, mais il donne tant de plaisir à Alicia et cela me rend heureux.

-Pour toi c’est donc cela le plus important, que ma mère soit heureuse?

-Oui mademoiselle. Je sais que cela n’est pas facile à comprendre mais quand je fais le ménage, le service, et même des tâches bien plus humiliantes, je cherche simplement à faire de mon mieux pour que mon épouse soit heureuse et fière de moi. Si cela exige que je serve son amant, comme domestique ou esclave, cela n’a pas d’importance pour moi.

-Tu l’appelles comment Mike? par son prénom?

-Oh non, je n’oserais jamais. Je l’ai toujours appelé « Maître ». Cela le satisfait.

-J’ai hâte de le rencontrer.

-Il vient de me prévenir qu’il serait ici vers 12.30 pour prendre l’apéritif et puis déjeuner avec vous.

-Tu viens de me dire « des tâches bien plus humiliantes », de quoi s’agit-il?

-Je ne sais pas si je peux rentrer dans ces détails, cela pourrait vous offusquer.

-Je ne crois pas, après tout ce que maman m’a raconté hier.

A ce moment Alicia est arrivée dans la cuisine, elle avait entendu la fin de notre conversation.

-Tu vas voir ! Pierre, viens ici ! Entre mes jambes et ouvre la bouche !

Directement je me suis agenouillé devant elle, j’ai ouvert grand ma bouche et je l’ai collée sur son sexe. Alors sans aucune gêne elle a commencé à uriner et moi de boire le plus possible de sa pisse en évitant de de perdre la moindre goutte. Son nectar du matin est toujours plus fort, plus acide et abondant. Cela n’est pas facile à absorber mais comme je savais que Valérie nous regardait, je voulais donner le meilleur de moi-même et je mettais un point d’honneur à ne rien perdre. Sauf qu’à la fin, alors que je croyais qu’Alicia avait terminé, elle se retenait et m’a envoyé un dernier jet en plein visage.

-Tu vois ma chérie, cela c’est une «tâche bien plus humiliante ». Et bien entendu Mike, ou d’autres, font la même chose.

-Ah oui….je comprends jusqu’où cela peut aller.

-Pas encore, tu verras qu’on peut encore faire mieux…… Toi, tu vas te rincer et puis sers-nous notre petit-déj. Et que me dis-tu?

-Je te remercie beaucoup Alicia de me permettre de te servir de toilette et de montrer à ta fille que je ne suis qu’un esclave soumis à peine digne de vivre à tes pieds.

-Et à Valérie?

-Merci mademoiselle de m’accepter tel que je suis et je serais très heureux si vous aussi vous voulez bien vous servir de moi comme toilette.

-Je te trouve de plus en plus minable.

-Oui mademoiselle, je ne suis qu’un minable esclave qui ne mérite que votre mépris.

-Maintenant fais comme je t’ai dit. Je ne veux plus sentir cette odeur de pisse et j’ai envie de mon petit-déjeuner.

-Je reviens tout de suite Alicia.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

bursa escort escort Hacklink Hacklink panel Hacklink deneme bonusu kaçak iddaa deneme bonusu veren siteler bakırköy escort şişli escort tuzla escort izmir escort izmir escort izmir escort erzincan escort erzurum escort eskişehir escort giresun escort gümüşhane escort hakkari escort hatay escort ığdır escort ısparta escort istanbul escort hurilerim.com ankara escort istanbul travesti istanbul travesti istanbul travesti ankara travesti Moda Melanj canlı bahis taksim escort otele gelen escort keçiören escort etlik escortçankaya escort sincan escort dikmen escort mecidiyeköy escort porno izle kocaeli escort kocaeli escort keçiören escort etlik escort sex hikayeleri şişli escort şirinevler escort etiler escort Ankara escort bayan Ankara Escort Ankara Escort Rus Escort Eryaman Escort Etlik Escort Sincan Escort Çankaya Escort uşak escort eskişehir escort kocaeli escort kahramanmaraş escort kastamonu escort kayseri escort konya escort kuşadası escort kütahya escort manisa escort izmir escort adana escort adıyaman escort afyon escort ankara escort antalya escort balıkesir escort çanakkale escort bodrum escort bolu escort kaçak iddaa görükle escort bayan çankaya escort bursa otele gelen escort görükle escort bayan porno izle antalya rus escort xnxx Porno 64 alt yazılı porno bursa escort bursa escort bursa escort> bursa escort şişli escort escort escort escort travestileri travestileri Anadolu Yakası Escort Kartal escort Kurtköy escort Maltepe escort Pendik escort Kartal escort bornova escort balçova escort mersin escort bursa escort bayan görükle escort bursa escort bursa merkez escort bayan Escort beylikdüzü escort Escort bayan Escort bayan bahisu.com girisbahis.com porno porno kuşadası escort bayan