Soumis malgré moi –part4 (BDSM)–Miss Louane (suite

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Ass

Soumis malgré moi –part4 (BDSM)–Miss Louane (suiteSoumis malgré moi –part4 (BDSM)–Louane (suite)J’arrive tant bien que mal à monter les escaliers sans tombé et je me dirige vers la cuisine. Je constate qu’il est 12h30 sur la pendule ce qui signifie que cela fait déjà plus de 3 heures que Miss Louane me martyrise.Sur le plan de travail se trouve un plateau avec deux verres remplis à côté. Je reconnais bien ce plateau pour en avoir vue sur des photos SM.Il est muni de deux chaines avec des pinces à leurs extrémités et d’une petite sangle en cuir. Je comprends tout de suite que je suis de service et que ce sera un service un peu spécial.J’ouvre le chemisier, passe la sangle autour de ma taille et mets les pinces à mes seins toujours douloureux des heures précédentes.Je suis que peu étonné de voir que les verres choisis par Miss Louane ont l’air lourd du fait de l’épaisseur de ceux-ci et qu’elle a pris soins de les remplir presque à raz bord.Je pose les verres sur le plateau provoquant l’étirement de mes tétons sans pour autant que les pinces ne se détachent. Il faut dire que ce sont des pinces prévues pour cela et qui mordent fortement la peau.Je commence à marcher vers le salon tout doucement. Les talons haut et la pompe vacillant entre mes cuisses ne sont pas là pour m’aider et je vois le liquide effleuré les bords à chaque pas.- Dépêche-toi, j’ai très soif me lança-t-elle. Ne m’oblige pas à venir.J’essaie d’aller plus vite et en entrant dans le salon, quelques gouttes passent par-dessus un verre et lorsque j’arrive prêt d’elle j’entends ce que je craignais :-Encore un travail bâclé !!! pour ta peine, tu garderas le plateau jusqu’à ce qu’il soit sec.Elle att**** les deux verres pour les poser sur la table soulageant ainsi mes tétons, passe sa main entre mes cuisses pour pomper un coup sur la pompe du plug et continu à discuter – Assis toi ici nous allons discuter un peu, tu as le droit de parler donc si tu as des questions, n’hésite pas. J’y répondrais si je le peux.- Merci Miss Louane, j’en ai quelques-unes effectivement.- Parle-moi un peu de toi avant pour que je te connaisse un peu mieux. Ta vie, ton travail, tes hobbies, tes pratiques sexuelles etc.… tu me poseras tes questions pendant le déjeuner.Après une bonne vingtaine de minutes à parler de moi, la sonnette d’entrée retentis. -ah enfin cria Miss Louane. Entre Fred, fait comme d’habitude et rejoint nous dans le salon.Je suis tétanisé par ce que je viens d’entendre et je pense même être rouge de honte. Ce prénommé Fred va venir ici et moi je suis assis la, habiller en bonne, un plateau accroché aux seins et la pompe du plug entre mes cuisses. Quelle honte. Je n’ai même pas une cagoule ou quoi que ce soit pour que ce Fred ne sache pas à quoi je ressemble si d’aventure je le croise.Je reste muet lorsqu’il pénètre dans la pièce. C’est un jeune homme à qui je donne environ 25 ans. 1m80, pour 90 kg. Il à un t-shirt moulant avec le nom d’une société de traiteur laissant voir que ses 90 kg sont tout en muscle sans un brin de graisse. Jeans un peu moulant, dont la protubérance me laisse supposer que soit il est bien monté, soit il à une cage lui aussi.Dès ses premiers mots, je sais tout de suite ce qu’il en est :- Salut Louane, et tiens donc, quelle surprise !!! bonjour Sue. J’ai bien aimé ton premier album photo.Miss Louane me regarde et d’un ton sec :- Tu ne dis pas bonjour Sue !!! quelle impolitesse !!!!Elle saisit la pompe et appuie 3 fois dessus et la garde dans la main.- Bonjour Fred.- on dit bonjour Monsieur dit-elle en appuyant deux fois de plus sur la pompe.- bonjour Monsieur.Fred regarde la scène en souriant voire même en rigolant et retorque- tu ne sais pas sur qui tu es tombé Sue, Chaque nouveau soumis à un parrain ou une marraine car Manue n’a pas le temps de s’occuper de tout son cheptel. Ct connaissant très bien Louane, je peux te dire que tu vas être très bien éduqué.Je n’ai pas beaucoup de temps, j’ai une autre livraison à faire. Bonne après-midi à vous deux, a samedi, même heure- Merci, Bonne après-midi à vous aussi dis-je.Je reçois instantanément deux coups de pompe. – On dit MONSIEUR. A samedi Fred, et prévois nous un peu plus de temps si tu le veux, Sue sera présent. – Pardon, bon après-midi Monsieur.Fred n’a pas fini de franchir la porte que Louane frappe sur le plateau m’arrachant par la même occasion les pinces à seins.Impossible que Fred n’ait pas entendu mon cri de douleur. Je ne m’attendais pas à cela.- tu as Mal ??? j’espère bien que oui, tu es trop impoli et il va falloir que tu fasses attention. Tu as entendu Monsieur Frédéric, je suis en charge de ton éducation quand Madame le désire.- oui très mal Miss Louane.- remercie moi alors. – Merci Miss Louane, cela ne se reproduira pas.Je parle comme si j’étais revenu 20 ans plus tôt en cours de français. Je fais attention à chaque mot que je prononce.- bois ton verre et allons manger avant que ça refroidisse. Monsieur Frédérique est un ami et le traiteur de la maison quand madame reçoit du monde. Tu verras c’est délicieux.Et enlève-moi ce plateau qui ne sert plus à rien.Je suis stupéfait par Louane, d’une phrase à l’autre sa voix est différente. Parfois autoritaire parfois apaisante et protectrice. Cela me déstabilise. Après avoir fini rapidement nos verres, Louane se lève et je comprends que nous allons retourner à la cuisine pour manger. J’att**** les verres et reçois immédiatement un nouveau coup de pompe.- Personne ne t’as demandé de débarrasser tout de suite. Tu auras tout l’après-midi pour le faire ne t’inquiète pas.Je la suis dans la cuisine et bizarrement elle met la table et me fais signe de m’assoir en face d’elle.En face de nous, des petits plats tout préparés dont les odeurs envahissent toute la pièce et mettent en appétit.Une coquille st jacques en entré accompagnée d’une salade avec de la sauce balsamique, un filet de sol aux petits légumes, un assortiment de fromages et un baba au rhum.- alors, tu avais des questions. Tu nous as mis en retard ce matin il va falloir manger vite donc commence.- oui Miss Louane, je ne illegal bahis comprends pas trop ce qu’il m’arrive. Que veut Madame Emmanuelle ?- Mauvaise question, tu verras bien dans quelques jours.- Cela va durer longtemps ?- Cela dépends de Madame et non de moi. Je ne serais le dire. Certains reste d’autres sont congédié.Je dois réfléchir à mes questions je vois qu’elle mange vite, elle doit être pressé d’en finir- pourquoi un rendez-vous chez le docteur ?- C’est le Dr Berthier, un ami de Madame. Madame doit s’assurer que tu es en bonne santé avant que tu ne sois des nôtres.- dès votre ?- oui, avant que tu sois dans nôtres cercles.- Mais combien êtes-vous ?- bien assez, ne t’inquiète pas.J’avais réfléchi à de nombreuse question mais plus aucune n’arrive à mon cerveau. Je suis abasourdi par ce que me répond Miss Louane. – question bête, savez-vous quand je serais libéré de ma cage.- Jamais !!!Un silence s’installe pendant quelques secondes et elle poursuit- tu auras des moments de liberté pour ce qui te sert de bite, nous verrons ce que Madame fera de toi.- et vous Miss Louane, comment êtes-vous arrivé ici ?- c’est toute une histoire. Si tu es accepté demain, je te promets que je te raconterais.- je ne comprends vraiment pas ce qui est en train de se passer. J’ai toujours aimé les relations D/S et eu des fantasmes ou j’étais soumis à une Maitresse mais je n’aime pas trop ce qui arrive en ce moment pour et être franc avec vous, même soumis, je gardais un minimum de contrôle ce qui n’est plus le cas maintenant.- il ne fallait pas te faire prendre par Madame dit-elle en rigolant. Tes fantasmes vont être exaucés puissance dix. Tu ne te rends toujours pas compte de ce que va être t’as nouvelle vie. Cela va être comme une renaissance pour toi.- j’ai bien l’impression que oui, je ne me rends pas compte encore.- finissons vite. Nous avons du travail. La maison doit être impeccable avant ce soir. Et je compte bien aller me reposer.Je suis rempli de l’intérieur par le plug et comme j’ai maintenant l’estomac plein, j’ai une grosse envie d’aller aux toilettes.- je pourrais aller aux toilette Miss Louane s’il vous plait ?- Oui après mangé, c’était prévu.Miss Louane attaque rapidement le fromage et se lève pour aller mettre le dessert qu’elle ne mange pas pour le mettre au frigo.Je comprends que le déjeuner est fini et je me dépêche pour me nourrir et reprendre des forces.- remets ton plateau, débarrasse et sert nous un café dit-elle, je retourne au salon.À ma grande surprise, sans même finir le dessert, je me lève, débarrasse et att**** le plateau que je remets en place sur mon corps déjà meurtri.La douleur est presque insupportable lorsque je pose les pinces mes seins mais je me retiens pour éviter un nouveau coup de pompe. Je sers le café au salon sans rien renverser cette fois ci.Une fois fini, Miss Louane me demande de la suivre :- Enlève ton plateau, et suit moi en bas. Tu as dû voir les toilettes dans la pièce ou tu à pris ta douche tout à l’heure.- oui Miss Louane.Je la suit alors au sous-sol et une fois dans le hall, elle me fais me déshabiller totalement. Pompe deux fois sur le plug et le retire d’un coup laissant tomber des excréments au sol et me fais rentrer Je ne comprends pas pourquoi elle me met nu pour aller aux toilettes mais je sais que je vais vite comprendre.- Entre dans la pièce d’eau, les toilettes sont au fond, tu prendras une nouvelle douche car tu as le cul dégueulasse. J’entre et me dirige vers le fond, j’entends Miss Louane fouiller dans la table basse du hall. Elle revient et jette un tuyau de douche muni d’une canule à lavement, le plug tout sale et me dit :- Lave moi ça, et fais toi propre à l’intérieur comme à l’extérieur. Le tuyau à lavement ce branche directement ici. Je reviens dans 20 minutes.Elle claque la porte. Je l’entends dans un premier temps aller dans le donjon, et après quelques minutes remontées au rez de chaussée.Je m’active car il n’y a pas une seconde à perdre avec le lavement que je dois faire. Je ne voudrais pas souiller à nouveau un plug ou autre chose car maintenant que je suis prévenu, je sais que je vais devoir le nettoyer avec ma langue et je n’en n’ai pas envie.Miss Louane revient comme prévu 20 minutes après m’avoir laissé. Elle me demande de me rhabiller, prend deux nouvelles pinces à seins qu’elle pose sans ménagement, et me remet le plug sans le lubrifier. Il rentre cependant facilement, comme je le porte depuis 4 bonnes heures, j’ai l’anus suffisamment dilaté pour ne pas lubrifier.Elle met à nouveau 4 coups de pompes et me dit de la suivre pour remonter.Une fois en haut elle m’entraîne vers un placard situé dans l’entrée sous l’escalier.- je vais aller me reposer. Il y a tout ce qu’il faut ici. Ne fais pas de bruit.J’ouvre le placard une fois qu’elle est repartie dans le salon et sans surprise je constate qu’il y a tous les accessoires pour faire le ménage.Deux heures passent pendant lesquelles je fais la bonne en évitant d’utiliser l’aspirateur et en évitant les parties privatives de Madame Emmanuelle. Réveiller Miss Louane ou me faire prendre à l’étage serais une chose à ne pas faire.- Sue !!! Viens voir ici me dit-elle en se réveillant.- Je suis ici Miss Louane, je fini à l’instant le salon.- je viens de faire un rêve un rêve avec Madame Emmanuelle. Je crois que je mouille déjà, viens faire le ménage avec ta langue. Ne me touche pas avec autre chose, nous allons voir si tu sais y faire avec les Femmes.Sans attendre, comme par instinct, je m’approche vers elle pour la voir comme jamais je ne l’avais vu de la journée.Elle n’était plus allongée mais assise au bord du fauteuil, sa jupe relevée laissant voir le haut de ses bas, son porte jarretelles, les lèvres de son sexe et son clitoris déjà gonflé. Son sexe coulait déjà de cyprine et je m’imaginais déjà lui mettre mon sexe sauvagement pour me venger de la journée qu’elle venait de me faire passer.- lèche moi, et fais ça bien. Prend la pompe du plug dans ta main. Si tu me chatouille ou si tu me fais mal, je te dirais de pomper.Je me mets à genoux devant illegal bahis siteleri son sexe bavant mais d’une propreté impeccable et sort ma langue en visant son clitoris. Ma cage me comprime tellement que je n’arrive plus à me concentrer sur ce que j’ai envie de lui faire et ce que je ressens.A peine ma langue posé sur son clitoris elle me dit :- « Pompe ». Lèche-moi fort, tu me chatouille.Sans plus attendre je plaque mon visage sur son sexe en tirant la langue au maximum pour la pénétrer.Je relâche la pression et m’attarde sur son clitoris. Elle mouille comme jamais je n’avais vu de femme mouiller. Après quelques minutes, je m’aperçois quelle commence déjà à prendre du plaisir, son corps ondule sous mes coups de langues et je perçois même quelques gémissements de plaisir.Je continu de m’appliquer et avale toute la cyprine au fur et à mesure malgré la quantité qui sort de son sexe. Il à un gout sucré que je trouve très agréable.Cela fait bien 20 minutes qu’elle me fait lui faire un cunnilingus et je sens qu’elle est sur le point de jouir ce qui m’excite comme un fou. Je m’attarde alors sur son clito, je lèche, l’aspire et le mordille. Elle aime ça et commence à gémir de plus en plus fort je veux absolument la faire jouir.C’est alors que tout à coup, elle m’att**** par les cheveux et me plaque le visage sur son sexe me coupant la respiration. Je suffoque presque et je me dis qu’elle va jouir sur mon visage quand violemment elle me retire la tête en arrière et me dit :- tu lèches plutôt bien, avec quelques leçons tu deviendras un expert. Voyons comment tu baise maintenant.Mon sang ne fit qu’un tour. Mon sexe toujours enfermé et violacé par la pression ne demandait qu’à être libéré pour la “baiser”. Après tout, vu tout ce qu’elle m’avait fait ce matin, je me verrais bien la pénétrer violemment. Et je pense que c’est aussi ce qu’elle veut.Elle att**** une petite mallette qu’elle avait posée à coté du fauteuil, l’ouvre en me disant :- tu vas me prendre en levrette, c’est ma position préférée. Mets-ça, et dépêche-toi, j’ai trop envie.Elle me tend alors un gode ceinture de 20 cm sur 6 de diamètre. Je me sens anéanti à l’intérieur de moi, elle ne va pas me libérer et je ne vais pas la pénétrer avec mon sexe.Je le fixe rapidement. Le harnais est prévu pour pouvoir l’utiliser avec une cage, et je me retrouve avec le gode placer juste au-dessus de mon sexe.Elle s’est déjà retournée et installé confortablement à genoux devant le fauteuil, le torse posé sur le coussin, chemisier enlevé et sa jupe remontée au niveau de ses reins. Son dos à l’air d’une douceur incroyable, et j’entrevois au travers de ses cheveux un tatouage code barre au niveau de la nuque avec des chiffres et les lettres S L R N. Elle mouille toujours autant et je n’ai aucun mal à la pénétrer. Je commence la pénétration doucement par une seule poussée jusqu’à ce que mon ventre touche ses fesses.Je reste comme cela, enfoncé au maximum un instant et je la regarde ce cambrée de plaisir.Je commence de petit va et viens avec des changements de rythme et continu par amplifier les va et viens de plus en plus. Elle commence déjà à gémir, et au moment ou le gode est presque entièrement ressortie elle att**** mes hanches et me fait tire pour s’empaler totalement sur le gode.Je continu alors mes va et viens sans tendresse, en ressortant entièrement le gode avant de lui replanter dans sa chatte dégoulinante.Ce petit jeu dure bien 1 heure, je la vois prendre son pied et jouir 3 fois. Elle transpire, se tortille dans tout les sens, respire très fort et crie à chaque fois que je la fais jouir.Je ne peux que regarder en la prenant avec le gode ceinture. Je suis exténué physiquement mais je continu de la prendre comme un fou. Mon sexe va éclater dans ma cage, j’ai envi de la supplier de me libérer.Je la vois mettre sa main sur son clitoris et elle commence à se masturber en même temps que je la prends.Il ne lui faut que quelques minutes pour jouir à nouveau. Cette 4ème jouissance est différente, elle tremble de tout son corps, hurle de ne pas arrêter et d’aller plus vite, plus fort. Dans un dernier hurlement de jouissance, je sens mon sexe et mes cuisses être inondés par du liquide. Miss Louane vient de m’éjaculer dessus. Jamais auparavant je n’avais rencontré de femme fontaine et mon excitation est à son maximum, je ne sens tellement plus mon sexe que je me demande si je n’ai pas jouis moi aussi.Il nous faut plusieurs minutes pour nous remettre. Surtout Miss Louane qui venait de jouir 4 fois dont une énorme. A peine remise, elle me demande d’aller lui chercher un verre d’eau. Je lui rapporte et sans comprendre pourquoi, elle me remet 2 coups de pompe.- on fait le service sur un plateau ici. Comme tu m’as bien fais jouir, je ne te demanderais pas d’y retourner mais penses-y la prochaine fois. Tu dois avoir soif ? lèche mon jus sur le sol de toute façon, il faut bien nettoyer ce chantier. Je m’exécute et lèche tout liquide éjaculatoire de Louane, mélangé à sa cyprine.Je relève la tête et constate qu’il a presque 18 h passé. – Il ne nous reste plus qu’une chose à faire avant de rentrer. Viens par ici à ton tour enlève le gode ceinture et mets-toi dans la même position de levrette que moi tout à l’heure.- je vais te traire la prostate et te vider jusqu’à la dernière goutte. Il y en a pour 30 mn maximum, je suis experte pour cela.Elle n’avait pas fini sa phrase qu’elle m’avait arraché le plug et je sentais déjà un doigt me pénétrer l’anus. Après quelques va et viens et quelques mouvements circulaires, elle me pénètre avec deux doigts et les recourbent sur ma prostate. Je ressens la pression et en quelques secondes je sens déjà mon liquide pré-éjaculatoire sortir de mon sexe.Je me dis que oui, effectivement, elle est experte. En deux secondes elle a trouvé ma prostate et a commencé son massage.Les pressions son douce, accompagné d’un petit va et viens qui me provoquent des sensations que jamais je n’aurais cru ressentir.- détends toi me dit-elle, je vais te faire découvrir quelque chose que tu n’aurais canlı bahis siteleri jamais imaginé.Après plusieurs minutes de massage, je sens effectivement comme une montée de chaleur en moi et une envie irrésistible de me vider. J’ai l’impression d’avoir 1 litre de sperme dans mon corps qui ne cherche qu’à sortir.Pourtant les sensations sont très bizarre, je ne bande plus malgré toutes les sensations de plaisir qui sont en moi.Le massage ce poursuit encore et encore, j’ai des sensations très étranges comme jamais je n’en avait eu. Une plénitude sans que je bande et sans avoir envie d’éjaculer. Je ressens les pressions se faire de plus en plus fortes. J’ai les yeux fermé profitant de ses sensations inconnues jusqu’à lors.- regarde ton sexe Sue, ça va commencer !!!Je regarde mon sexe et quelques secondes plus tard, je vois une gouttes de sperme couler au travers de ma cage.Je ressens des pressions de plus en plus fortes et je vois mon sperme sécouler de mon sexe et pourtant je ne jouis pas et ne ressent pas de plaisir autre que celui de ma prostate. il s’écoule l’entement, une goutte après l’autre à chaque pression sur ma prostate. j’ai l’impression d’être vider mais rien ni fais, il en sort encore et encore.Jamais je n’aurais imaginé avoir une telle quantité de sperme. en voyant tout ce qui sort, je pense avoir rependu au moins trois éjaculation et pourtant je continu toujours à me vider.Plus d’écoulement depuis quelques minutes, Louane retire ses doigts d’un coup sec.- alors Sue, tu te sens mieux maintenant que je t’ai vidé. Tu sais ce qu’il te reste à faire en tant que femme de ménage, il faut nettoyer.Je me fais alors glisser du fauteuil et lèche mon sperme répandu sur le sol.Je suis toujours autant excité. Je viens de jouir sans jouir mais cela est plus facile pour avaler mon sperme.A quatre pattes en train de lécher le sol, Louane me remet le plug sans concession et dit :- dépêche-toi, il est tard et je dois y aller.Je la vois partir dans le hall d’entrée, prendre son sac et le trousseau de clé de la maison.- allons y. et si tu as d’ ‘autres questions, tu me les diras samedi.Sans comprendre pourquoi, je me lève et la suit dehors. elle ferme à clé et part vers sa voiture en me faisant un clin d’œil en disant ” ne rentre pas tard, passe une bonne soirée et ne sois pas en retard samedi”.Je me retrouve ainsi la, sur le pallier. Miss Louane vient de partir et elle m’a laissé ici, habiller en femme de menage un plug dans le cul. je ne comprenant pas ce qu’il se passe car je ne suis toujours pas remis de la traite qu’elle vient de me faire.Il fait encore jour. Impossible de prendre le risque que quelqu’un me voit ainsi. Je ne peux pas rentrer chez moi tout de suite.J’attends deux bonnes heures que la nuit tombe et je prends enfin le risque de rentrer. Ma maison est à quelques mètres mais l’idée d’être vue ainsi m’effraie.Sue n’est plus en moi, qu’elle salope de louane pensais-je dans ma tête, je lui ferais subir plein de choses à elle aussi.Talons à la main et en courant, je rentre finalement chez moi. Le miroir posé à l’entrée me rappel immédiatement cette journée incroyable qui vient de se passer.Je file à la douche, me déshabille et constate que j’ai déchiré mes bas. une seul envi, me branlé mais je ne peux que voir ma pauvre bite toujours coincer dans cette cage m’empêchant de me toucher.La douche dure une éternité tellement elle était agréable. je fini par sortir, enfilant un peignoir et sans réfléchir, je vais voir si j’ai un nouveau message de Madame Emmanuelle.————————————————————————————————————————————————————Objet : téléchargementBonjour Sue,Comme je te l’avais dit tu trouveras ci-dessous le lien de téléchargement pour la géolocalisation afin de toujours savoir où tu es.Louane m’a fait parvenir tes photos, elles sont plutôt prometteuses. Ne te fais cependant pas d’illusions, tu n’échapperas pas à la punition que je t’ai promise.Madame Emmanuelle————————————————————————————————————————————————————Je suis exténué, il faut que j’aille me coucher. Montant dans ma chambre, toute la journée continu de me traverser l’esprit, et une fois au lit, nu comme un vers, avec seulement ma cage, le souvenir du tatouage de Miss Louane remonte dans ma tête.S L R N. qu’est-ce que c’est ?J’att**** mon téléphone et tape SLRN sur mon moteur de recherche.Résultat : “slave registration numbers”Je vais sur le lien, pour voir ce qu’il en ais et constate que c’est une base de donnée d’esclave avec quelques information sur le maitre, sur l’esclave et permettant d’avoir un code barre unique pour marquer l’esclave comme les numéros sur du bétail.Je referme tout de suite en me disant que je n’en suis pas là, et je profite d’être sur mon téléphone pour aller sur ma messagerie et télécharger l’application de géocalisation.L’installation ne prend que quelques secondes et je reçois la confirmation qu’elle est bien activée par message. ————————————————————————————————————————————————————Bonjour Mr Sue,Merci de nous avoir fait confiance.le numéro de géolocalisation va vous êtes transmis par mail sur l’adresse ci-dessous:E……….@gmail.com.Cordialement,————————————————————————————————————————————————————Sans aucunes surprises, c’est l’adresse mail de Madame Emmanuelle. Je ne sais pas où tout cela va me mener mais je ne suis pas au bout de mes surprises à mon avis.Je programme mon réveil et éteins mon téléphone. Je m’endors en quelques secondes en pensant à Madame Emmanuelle mais surtout en pensant tendrement à Miss Louane qui m’as fait chavirer le corps et aussi le cœur aujourd’hui.Je m’imaginerais presque vivre en couple avec elle malgré tout ce qu’elle m’a fait même si je ne la connais que depuis ce matin, comme un coup de foudre d’adolescent.Un bémol, et pas des moindres, elle m’a dit être Lesbienne à 100%.Demain est un autre jour, avec déjà un Rendez-vous de prévu. Je tombe dans les bras de Morphée… A suivre…

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

kartal escort didim escort tuzla escort adapazarı escort adapazarı escort ankara escort escort ankara seks hikayeleri izmir partner escort kartal escort izmir escort antep escort kartal escort maltepe escort pendik escort gaziantep escort bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri bahis siteleri canlı bahis sakarya escort webmaster forum